Accueil » Cure de jouvence pour les cargos A300-600F d’UPS

Cure de jouvence pour les cargos A300-600F d’UPS

Airbus a livré à UPS le premier de ses 52 A300-600F « retrofités ». Il s’agit d’une importante mise à jour du cockpit qui va non seulement profiter aux pilotes, mais aussi à la maintenance.

11.02.2021

Le nouveau cockpit version Honeywell Primus Epic de l'Airbus A330-600F d'UPS. © Airbus

Airbus a implanté dans l’A300-600F, la suite avionique Primus Epic d’Honeywell. Ce chantier est présenté par l’avionneur comme la mise à niveau la plus complexe jamais réalisée sur un A300. Elle été certifiée par l’EASA le 22 décembre 2020 et par la FAA le 5 janvier 2021. UPS prévoit de convertir l’ensemble de la flotte qui se compose de 52 A300-600F, d’ici la haute saison de 2022.

Quatre grands écrans LCD principaux de 10×8 pouces et la nouvelle unité de contrôle et d’affichage multifonctions (Multi-function Control & Display Unit MCDU) en couleur remplacent plusieurs instruments analogiques. Parmi les autres nouveautés, citons un nouveau système de gestion de vol (Flight Management System FMS), la prise en charge d’une base de données de navigation mondiale, un nouveau récepteur multimode (Multi-Mode Receiver MMR) intégrant les derniers systèmes de navigation par satellite basés sur le GPS, une liaison de données numérique pour les communications avec le contrôle du trafic aérien (ATC), un ordinateur central de maintenance et un système de radar météorologique numérique avec détection des turbulences et prédiction du cisaillement du vent, entre autres fonctionnalités.

La mise à niveau a également permis d’intégrer le tout dernier système d’alerte de proximité du sol (Enhanced Ground Proximity Warning System EGPWS), le système intégré d’évitement des collisions de trafic (Traffic Collision Avoidance System TCAS), un affichage de la situation verticale et d’une nouvelle capacité d’approche aux instruments basée sur le GPS. Ce retrofit marque la fin des disquettes pour la mise à jour de la base de données. Les A300-600F d’UPS entrent dans le nouveau siècle.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

16 commentaires

  • lavidurev

    Avec l A320 Neo , Airbus a aussi modernise un monocouloir de la fin des annees 80. Il s agit d une stratégie commerciale qui vise a reduire les coûts de developpements.
    Les constructeurs proposent alors des avions economiques en les mettant au gout du jour, c est a dire en les equipant de sharklets, d une motorisation economique etc… reduisant au maximum le cout d exploitation.

  • lavidurev

    @Jean-Mi,…et de femme tous les 7 ans…? Jesus, Marie, Joseph !

    • Jean-Mi

      Arf ! Je savais que ça allait plaire ! Mais le fond de l’idée est l’obsolescence programmée (peut-être pas pour madame…) de tous nos objets courants et moins courants : on consomme, on jette, on consomme, on jette…
      Ca change en ce moment, merci l’écologie, même si j’appelle plutôt ça du bon sens. Mais les fait sont là : le grand public trouve désormais louches les objets qui durent ! Idiot ! A voir la polémique sur le B737 MAX, ce vieux machin de 70 ans d’age sur lequel on ose encore faire voler des passagers ! Mon dieu, que fait la police !!!

      • Florent Chenevier

        la polémique sur le 737 max n’est pas liée à l’âge du 737, mais à la manière dont ont été menée les études, les tests et la certification de l’évolution « MAX »… Modifier un concept (plus qu’) éprouvé (le 737) pour l’emmener plus loin, c’est une très bonne idée, encore faut-il le faire avec les bonnes compétences et le bon état d’esprit ! Visiblement, certains (ingénieurs en chef & chef pilote d’essais) à Seattle avait perdu l’un ou l’autre et n’ont pas assuré leur rôle face aux requins financiers.
        Et puis, en ingénierie, repartir d’une feuille blanche est parfois nécessaire (tout en retenant les leçons du passé)…

      • lavidurev

        @Jean-Mi Vous avez raison sur ce point d ailleurs c est dans ce but que l obsolescence programmee a ete cree. Cause d un gaspillage monstrueux de matiere premiere (il existe en ligne des sites qui donnent le nom des marques et constructeurs qui luttent contre cette obsolescence programmee). Pas mieux est la panne ou degradation informatique programmee comme par exemple sur les vehicules ou l automobiliste doit faire reviser son vehicule quand ce dernier atteignant un certain nombre de km au compteur manque soudainement de puissance….Les fameuses valises de diagnostic auto sont la aussi pour ca, c est a dire « reseter » la fin d un programme. Des decisions deliberees de nos constructeurs automobiles (dont certains europeens) d imposer a leurs clients une visite periodique dans leurs garages ou concessions… Ce phenomene peut se retrouver a tous les niveaux de l industrie.

  • Philippe Pansiot

    Et c’est reparti pour 20 ans de plus ! Je suis assez curieux de comprendre pourquoi les compagnies qui transportent des pax trouvent nécessaires de renouveler leurs flottes aussi fréquemment alors que l’équation économique pour le cargo amène à prolonger au maximum la vie des avions. Si quelqu’un sait m’expliquer, je le/la remercie.

    • François JOST

      Les A300 d’UPS ne volent que la nuit. Ils ont donc moins d’heures de vol que les appareils de même age dans les compagnies pour passagers.

      • Jean Baptiste Berger

        Je ne suis pas sûr que ce soit le cas.
        En France (à Roissy) les avions (dont les cargos) sont tenus de rester au sol la nuit (en plus du temps nécessaire à leur chargement/déchargement) .
        Ce n’est pas le cas dans tous les aéroports qu’ils touchent.
        Un élément de réponse à Philippe Pansiot est que pour les « marchands d’avions » les cargos ne constituent qu’une faible partie de leur production.
        Développer un avion commercial nouveau est très couteux, il n’y a donc que très peu de « nouveaux modèles cargos » qui sont souvent, d’ailleurs, des avions passagers modifiés.
        Egalement, plus légèrement, les caisses transportėes sont moins demandeuses de nouveauté que les passagers ….

      • Francois JOST

        @Jean Baptiste Berger
        J’ai lu sur le site allemand Flugrevue, que les A300 d’UPS ne volent que la nuit, d’où leur longévité.

      • Jean paul Delevoye

        Les avions cargos volent essentiellement la nuit.
        A CDG il y a une première vague de départ vers 23h00 – 01h00 et une vague d’arrivée vers 04h00-06h00.

      • Jean Baptiste Berger

        @François Jost; merci pour cette information.
        @J P Delevoye ; j’étais resté sur un couvre feu de minuit à 05h00 locales, sauf dérogations et amendes. Mais ça ne concerne que CDG. et c’est vrai que c’est la nuit plusieurs heures autour de cette plage !

    • Jean-Mi

      Parce que à force qu’on explique aux gens à grand coup de pub qu’il faut changer de téléphone tous les 6 mois, de voiture tous les deux ans, de boulot tous les 3 ans, et de femme tous les 7 ans, il est rentré dans les moeurs qu’un avion de plus de 5 ans d’age est un vieux clou dangereux à mettre à la casse…
      J’exagère à peine (vous me connaissez…), mais le concept est quelque part par là…

    • Jean Paul Delevoye

      Un avion cargo vole beaucoup moins qu’un avion de passagers.
      Donc le coût de l’heure de vol est moins important que le coût d’acquisition. C’est plus le contraire pour un avion de passagers qui vole 18 heures par jour, où les coûts d’exploitation sont plus importants.

      • Thierry Paris

        Moi pas comprendre ton message.
        Ce n’est pas parce qu’un avion ne vole pas beaucoup qu’il coûte moins cher. Ce serait plutôt l’inverse car les frais fixes restent les mêmes et plus l’avion vole plus ils sont repartis.

      • Jean paul Delevoye

        Thierry tu as mal compris.
        Un vieux A300 consomme 2 fois plus de kero qu’un 777 pour un trajet lambda mais coûte 0€ en financement car amorti depuis déjà 20 ans alors que le 777 coûte x millions par mois.

        La question est de savoir s’il est rentable d’économiser du carburant en dépensant beaucoup pour un avion neuf/récent très cher à acheter ou plutôt à louer.

        Pour un avion de passagers, généralement il est rentable de se débarrasser des vieux avions gourmands en pétrole car les avions volent beaucoup.

        Par contre un avion cargo qui vole peu, il n’est pas rentable de le remplacer par un avion récent qui coûterait plus cher en financement que les économies de pétrole.

        Évidemment c’est une généralité et tout dépend du coût du kéro, de la maintenance, et du nombre d’heures de vol.

  • tlaporte

    J’ai vu passer le 1er à Toulouse, mais ou seront modifiés les autres ? Mobile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.