Accueil » En Belgique le centre Médical Héliporté ASBL illumine aussi les stades

En Belgique le centre Médical Héliporté ASBL illumine aussi les stades

Ce système ingénieux d’éclairage de stades à distance pour les missions sanitaires de nuit est développé en Belgique depuis 2009 par le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-lienne.

12.03.2020

Afin d'être éligible, l’environnement proche du stade ne doit pas être perturbé par des éléments naturels au sol ou des infrastructures invisibles durant la nuit. Comme par exemple une ligne à haute tension, des haies hautes d’arbres et de sapins, des pylônes non balisés. © Centre Médical Héliporté ASBL

Lors d’une intervention de nuit, les pilotes activent au moyen d’un GSM sécurisé  une balise automatique équipée d’une carte SIM. Elle est fixée dans un boitier lui-même connecté au système d’éclairage d’un stade. Ce dernier s’illumine en cinq minutes après l’appel et le reste une heure avant de s’éteindre.

Le dispositif permet un éclairage sans aucune intervention humaine au sol mais commandé à distance par le CMH dès la réquisition d’une mission par le 112 (équivalent du 115 en France) . L’équipe d’intervention définit le terrain le plus adapté pour la mission, avec l’objectif d’un gain de temps utile dans la prise en charge du patient .

Et soudain le stade s’illumine ! Les pilotes du Centre Médical Héliporté ASBL ont ici une aide précieuse pour intervenir de nuit. © Centre Médical Héliporté ASBL

Le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-lienne enregistre quelques 1500 sorties annuelles dont entre 30 et 40% de nuit. Les provinces de Luxembourg, Liège et Namur (ou se concentrent la plus grande partie des missions héliportées de secours urgents du territoire) sont toutes équipées. 200 stades devraient être équipés fin 2020.

Le système belge est développé par la société Nowitech et vendu aux communes (2500 euros dont 500 euros pris en charge par l’exploitant d’hélicoptère). Ce dernier reste propriétaire du boitier et assure son entretien dont la prise en charge de l’abonnement téléphonique.

En France uns start-up stéphanoise (HIS) développe depuis trois ans une technologie similaire avec des aides supplémentaires pour les pilotes comme les conditions météo en locale et en direct ainsi qu’une vue du terrain par une webcam. JB

HIS offre la lumière aux hélicoptères du SAMU

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporter d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.