Accueil » Transport Aérien – brèves » IATA redoute une guerre commerciale mondiale

IATA redoute une guerre commerciale mondiale

Depuis mars 2018, la croissance de la capacité fret dépasse celle de la demande. © Lufthansa Cargo

Qu’il s’agisse du transport aérien de passagers ou de fret, la croissance enregistrée au premier semestre 2018 est en retrait par rapport à celle du premier semestre 2017.

Sur les six premiers mois de 2018, l’Association du transport aérien international (IATA) a comptabilisé une croissance de la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) de 7,0 %. Bien que ce résultat apparaisse satisfaisant, il est en baisse par rapport au premier semestre 2017, au cours duquel la croissance a atteint 8,3 %. Côté fret, le tassement est encore plus significatif puisque la croissance de la demande mesurée en tonnes-kilomètres de marchandises (FTK) au premier semestre de 2018 s’établit...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.