Accueil » Il y a 30 ans, le DC-10 d’UTA…

Il y a 30 ans, le DC-10 d’UTA…

Le 19 septembre 1989, il y a donc très exactement 30 ans aujourd'hui, le DC-10-30 N54629 de la compagnie UTA, qui devait relier Brazzaville à Paris disparaissait au-dessus du désert du Ténéré avec 170 personnes à bord.

19.09.2019

Au milieu du désert du Ténéré, le mémorial du DC-10 d'UTA s'estompe sous le sable, un peu comme le souvenir de cette tragédie. © Google Earth

L’épave fut retrouvée quelques jours plus tard au Niger. L’enquête parvint à déterminer qu’une bombe était à l’origine du drame et les soupçons se portèrent rapidement vers la Libye. Ce n’est qu’en 2003, sous la pression des familles des victimes et de la diplomatie occidentale, que la Libye reconnut sa responsabilité pour cet attentat et celui du 747 de la PanAm à Lockerbie quelques mois plus tôt (270 victimes dont 11 au sol).

Une stèle en hommage aux victime a  été installée au cimetière du Père-Lachaise à Paris. En 2007, dans le désert, à proximité du site du drame, un mémorial a été aménagé, assez vaste (80 mètres de diamètre) pour être clairement visible du ciel. L’une des ailes de l’avion a été dressée et porte désormais les noms des victimes. Trois dunes artificielles parallèles symbolisent les réacteurs du DC-10 et la direction du vol. Il se recouvre peu à peu du sable du désert, un peu comme une mémoire qui s’efface. 30 ans plus tard, il est possible, effectivement, que la commémoration de cette tragédie soit particulièrement discrète.

FrM

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.