Accueil » La fin de WOW Air

La fin de WOW Air

La compagnie aérienne islandaise à bas coût Wow Air a mis fin à son activité de transporteur aérien, le 28 mars 2019. Tous ses vols ont été immédiatement annulés et ses passagers invités à se retourner vers d'autres compagnies pour leurs déplacements prévus, certaines pouvant offrir des tarifs réduits au vu des circonstances (rescue fares).

28.03.2019

Un A321 de WOW Air au décollage de Roissy. © F. Marsaly/Aerobuzz.fr

Le communiqué diffusé auprès des voyageurs indique qu'une procédure de remboursement des billets devrait être mise en place et qu'en cas de faillite de l'entreprise - ce qui risque bien d'être le cas - les remboursements seront effectuées par le liquidateur. Wow air, compagnie low cost islandaise créée en novembre 2011 exploitait une flotte de 16 avions Airbus (A320, A320neo, A321 et A321neo, ses trois A330-300 récemment retirés du service devaient être remplacés par trois A330-900) vers 26 destinations à partir...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

5 commentaires

  • Stormy

    Bof. Qu’est-ce que c’était au fond que cette compagnie ? Des bâtiments loués quelque part dans une zone industrielle – comme les meubles et les ordinateurs, eux aussi loués. Et les avions bien sûr, eux aussi retournés immédiatement à leurs propriétaires, qui sont déjà en train de les repeindre avant de les faire revoler d’ici un minimum de temps – merci le 37 MAX encore au sol pour des mois ! Un site internet sur lequel il suffit de faire « delete » pour qu’il s’efface…. des pilotes sous contrats, recrutés par des agences, qui auparavant s’étaient payé leurs qualifs de leur poche quelque part, et qui vont continuer leur vagabondage sur la planète….. des hôtesses qui de toutes façons ne prévoyaient pas de faire ça longtemps, pour tout un tas de raisons, et voilà, Wow y’a plus. C’était quoi déjà ?

  • Chouchou Loco

    WOW Air avait 20 avions à l’automne.
    Mi novembre, quatre ont été repris par leurs propriétaires (2 A330 et 2 A321).
    Le 11 décembre 5 autres avions ont ete retirés du service, cette fois, accompagnés, de la fin de contrat de 68 pilotes qui n’étaient pas sous contrat islandais.
    Le principe du hub de correspondances Etats Unis/Europe à Keflavik était efficace compte tenu de la taille modeste du terminal.

    • Jean-Mi

      Quand on vend ses service « à perte » pour tuer la concurrence, on fini par se tuer soi-même…
      Et vu autrement, il faut arrêter de faire croire « aux gens » que tout est gratuit ou ne coute quasiment rien… Paris / New-York au prix d’un billet de train, y’a un problème, faut pas avoir fait polytechnique pour le savoir. C’est valable partout (téléphonie, billets de trains, covoiturage, services divers, commerce…).
      Il n’y a qu’aux resto du cœur que c’est vraiment gratuit… Les chômeurs le savent que trop bien, à leur grand désespoir.
      Il y a très certainement un équilibre à trouver entre les low-cost « bétaillères ou tout est payant » et les compagnies historiques qui nous vendent le billet « tout compris » y compris des choses dont on a pas vraiment besoin…
      Règle de base : quand on achète pour pas cher, on en a pour son argent.

  • Damien

    C’est assez navrant de constater que des entreprises évoluent ainsi sur un marché en pratiquant des prix inférieurs aux coûts; cela déstabilise les concurrents. Au final tout le monde est perdant, même le consommateur qui croit faire de bonnes affaires mais un jour son employeur lui dira peut-être qu’il coute trop cher. Courte vue….

  • patrick

    Predictable !
    Next is Volotea…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.