Accueil » La voiture-volante PAL-V atterrit sur le créneau eVTOL

La voiture-volante PAL-V atterrit sur le créneau eVTOL

La voiture volante (avec pilote) Liberty Pionner de PAL-V devrait servir de base au développement du eVTOL avec l’appui du NLR – Royal Netherlands Aerospace Centre. © PAL-V

La société hollandaise PAL-V vient de signer un protocole d’accord avec le NLR – Royal Netherlands Aerospace Centre pour se développer sur le marché de l'aéromobilité urbaine. 

PAL-V (qui développe déjà depuis déjà dix ans un véhicule à mi-chemin entre l’autogire et la voiture) se tourne vers les taxis volants autonomes avec un projet d’eVTOL. Ce projet sera développé avec le Royal NLR (centre hollandais de recherche aéronautique et spatial). « C’est une nouvelle étape pour nous » a déclaré Robert Dingemanse, CEO de PAL-V, « les technologies que nous allons développer pour le eVTOL en zone urbaine serviront aussi pour la Liberty Pionner qui évoluera entre les villes par la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.