Accueil » La voiture-volante PAL-V atterrit sur le créneau eVTOL

La voiture-volante PAL-V atterrit sur le créneau eVTOL

La société hollandaise PAL-V vient de signer un protocole d’accord avec le NLR – Royal Netherlands Aerospace Centre pour se développer sur le marché de l'aéromobilité urbaine. 

30.04.2019

La voiture volante (avec pilote) Liberty Pionner de PAL-V devrait servir de base au développement du eVTOL avec l’appui du NLR – Royal Netherlands Aerospace Centre. © PAL-V

PAL-V (qui développe déjà depuis déjà dix ans un véhicule à mi-chemin entre l’autogire et la voiture) se tourne vers les taxis volants autonomes avec un projet d’eVTOL. Ce projet sera développé avec le Royal NLR (centre hollandais de recherche aéronautique et spatial). « C’est une nouvelle étape pour nous » a déclaré Robert Dingemanse, CEO de PAL-V, « les technologies que nous allons développer pour le eVTOL en zone urbaine serviront aussi pour la Liberty Pionner qui évoluera entre les villes par la route ou les airs ».

Royal NLR apportera son savoir faire grâce à son centre d’essai pour drones RPAS (Remotely Piloted Aircraft System), mais aussi avec des tests en souffleries aérodynamiques ou de la conception 3D.

En mars 2019, PAL-V a présenté à Genève (au salon international de l’automobile) sa Liberty Pioneer comme devant devenir la première voiture volante au monde produite en série dès l’an prochain. JB

PAL-V lance sa voiture volante en édition limitée

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.