Accueil » Le trafic des aéroports français en repli de 20%

Le trafic des aéroports français en repli de 20%

L’Union des aéroports français (UAF) fait état d’une chute de trafic estimée à ce jour sur les aéroports français autour de -20%. Elle anticipe une très forte dégradation dans les prochaines semaines. Air France a suspendu une part importante de son programme.

11.03.2020

Air France réduit ses capacités de l'ordre de 25% pour le mois de mars sur l'ensemble de son réseau européen. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Si jusqu’en février 2020, l’onde du choc du Covid-19 a été modeste sur les aéroports français, en mars 2020 elle s’annonce catastrophique. Lors de la présentation de ses résultats annuels 2019, le 10 mars 2020, l’UAF a estimé la chute de trafic sur les aéroports français autour de -20%. « La situation devrait empirer très fortement dans les prochaines semaines avec l’effondrement de la demande, la reconfiguration de l’offre de sièges et les défaillances des compagnies aériennes les plus fragiles. »

Les mesures prises par Air France vont fortement peser sur les aéroports français et notamment sur les aéroports parisiens.

La compagnie a temporairement suspendu ses vols vers la Chine continentale, Hong Kong et Taipei. Elle n’envisage pas de reprise avec le 29 mars 2020 pour ce qui concerne ses opérations de et vers Shanghai, Pékin, Hong Kong et Taipei. En parallèle, elle adapte son programme de vols vers Séoul et Singapour.

Sur l’Europe, elle a réduit ses capacités de l’ordre de 25% pour le mois de mars. A compter du 14 mars 2020, elle suspendra la desserte de l’ensemble de ses destinations italiennes jusqu’au 3 avril 2020 inclus. Les vols Air France de et vers Tel-Aviv sont également annulés jusqu’au 28 mars 2020 inclus.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.