Accueil » Transport Aérien – brèves » Les aéroports français à moins de deux tiers de leurs niveaux d’avant crise

Les aéroports français à moins de deux tiers de leurs niveaux d’avant crise

Les aéroports français mettent les moyens pour faire revenir les passagers à l'exemple de de Chambéry qui a mis en place un centre de dépistage Covid-19 situé dans la zone départs de l’aérogare. © Vinci Airports

Malgré une forte reprise par rapport à la même période de 2021, les deux aéroports parisiens enregistrent au premier trimestre 2022 un trafic passagers équivalent à 61,4% de celui du premier trimestre 2019. La situation est comparable pour les sept aéroports français du groupe Vinci Airports accueillant du trafic régulier.

Vinci Airports se félicite que, « la réouverture des stations de ski a permis la reprise du trafic dans les aéroports de Lyon Saint-Exupéry, Grenoble, Chambéry et désormais Annecy pour l’aviation légère ». Ces plates-formes affichent néanmoins un trafic en fort retrait par rapport au premier trimestre 2019. Respectivement : -43,4%, -40,6% et -50,4% (Annecy n’ayant pas de trafic régulier). À Nantes, certaines liaisons internationales ont nettement contribué à la progression du trafic (Portugal -18 %, Espagne -13 %). Avec -31,7% par rapport au premier trimestre 2019, Nantes affiche...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.