Accueil » Lyon-Saint Exupéry se dote de 10 sas PARAFE à reconnaissance faciale

Lyon-Saint Exupéry se dote de 10 sas PARAFE à reconnaissance faciale

Pas moins de 10 SAS PARAFE à reconnaissance faciale, développés conjointement par IN Groupe et Gunnebo, sont mis en service à compter du 14 décembre 2018. Le déploiement de 10 sas complémentaires est programmé au premier trimestre 2019 aux Départs et Arrivées du satellite du Terminal 1, où sont opérés les vols low-cost.

17.12.2018

sas parafe lyon

La reconnaissance faciale (IN Groupe et Gunnebo à Lyon-Saint-Exupéry. © Aéroports de Lyon

Ces 10 SAS PARAFE (Passage Automatisé Rapide de Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale sont destinés à fluidifier le parcours des passagers à l’aéroport en réduisant les temps d’attente aux contrôles frontières. Dans le contexte de rétablissement des contrôles aux frontières intra-Schengen, la part des passagers contrôlés à Lyon-Saint Exupéry atteint désormais 70 % contre 30% auparavant. Quand les 20 sas seront en service, les passagers de 80 % des vols à contrôler [note]Le passeport biométrique est indispensable pour les utiliser. [/note]pourront à...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

7 commentaires

  • michael tolini

    Il serait mieux d’equiper en masse CDG plutot que de soupoudrer ces machines en province ou elles ne servent a rien.

  • JMB

    non ! sans blague !
    poudre aux yeux, parceque depuis plusieurs mois qu’ils sont là, ils sont toujours masqués par des palissades ou interdits par des rubans rouges …
    Enfin, jusqu’à hier soir 22:30…

  • Tonton Volant

    Il semblerait que la CNIL ait émis un avis interdisant ce truc à cause d’atteinte aux libertés publiques. Ah ! le prétexte de la sécurité.
    Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. (Benjamin Franklin)

  • fbs

    Si ils pouvaient remettre en marche ceux de CDG, ça serait pas mal, parce que toujours 12 guichets et seulement 2 douaniers pour traiter les arrivées du matin, la queue commence dès fois dans le portique qui s’arrime à la porte de l’avion…
    ….et justement, je dois encore y repasser vendredi matin, après une nuit blanche dans l’avion, et franchement, 2h de queue au petit matin dans ces conditions, ça met pas de bonne humeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.