Accueil » Mobilité urbaine aérienne, rêve ou réalité ?

Mobilité urbaine aérienne, rêve ou réalité ?

Dans un livre blanc d’une soixantaine de pages, Egis apporte des éléments factuels pour tenter de répondre, de manière dépassionnée à cette question.

1.10.2021

Les problèmes à résoudre pour faire voler en milieu urbain des taxis autonomes ne sont pas qu'aérodynamiques… © Embraer

Entre ceux qui affirment que les taxis volants autonomes sont un leurre et ceux qui rêvent de sillonner les mégapoles par les airs, le débat est animé. En proposant un livre blanc intitulé « Mobilité urbaine aérienne, rêve ou réalité », Egis tente, en 62 pages, de l’éclairer. Ce spécialiste français de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, qui a un pied dans le monde aéronautique, dresse l’inventaire des questions auxquelles il faut apporter des réponses avant d’envisager...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

2 commentaires

  • Catherine Bouroullec

    Que d’argent, d’énergie et de talents investis dans ces fantasmes de « mobilité douce » qui n’ont en réalité aucune douceur….. Toutes ces belles illustrations « vue d’artiste- non contractuelle » font rêver le bon peuple, mais personne ne lui dit, au banlieusard, au smicard, au chômeur, à la mère de famille, que seuls une poignée de riches, voire d’ultra-riches, pourront utiliser ces joujoux high-tech qu’eux-mêmes devront se contenter de regarder du fond de leurs wagons RER surpeuplés….

    • PlasticPlane

      « … eux-mêmes devront se contenter de regarder du fond de leurs wagons RER surpeuplés…. »
      Et de les écouter zonzonner au dessus de leurs têtes. Sûr que ça va autant leur plaire que nos petits avions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.