Accueil » La navette autonome Navya Arma en test sur l’aéroport de Christchurch

La navette autonome Navya Arma en test sur l’aéroport de Christchurch

Après avoir été présentée en démonstration fin janvier 2017 sur l’aéroport de Londres-Heathrow, la navette autonome de transport de passagers va être testée en vraie grandeur pendant deux ans en Nouvelle-Zélande. Elle est 100% électrique et sans conducteur.

22.02.2017

Après avoir été présentée dans divers environnements, la navette autonome Navya Arma fait ses débuts sur les aéroports. © Navya

La navette autonome Navya Arma fait ses débuts sur les aéroports. Elle a été présentée, en Grande-Bretagne, du 24 au 26 janvier dernier, dans le cadre du « Heathrow Electric Autonomous Showcase ». Et l’aéroport de Christchurch (Nouvelle-Zélande) a décidé de l’expérimenter au cours des deux ans à venir. Il projette ensuite de la mettre en service sur la voie publique.

L’utilisation de la navette autonome sur zone aéroportuaire vise à apporter un véritable gain de temps puisqu’elle se substitue à des zones habituellement parcourues à pied en permettant un accompagnement sur le premier et le dernier kilomètre.

Navya Arma a vu le jour à Lyon, où elle a d’ailleurs été testée dans le nouveau quartier de Confluence. A Lyon, il y a aussi un aéroport qui a fait du développement durable une de ses priorités et qui a l’avantage d’être situé à quelques kilomètres seulement des chercheurs de la start up Navya. Pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.