Accueil » Transport Aérien – brèves » Norwegian licencie 90% de ses effectifs

Norwegian licencie 90% de ses effectifs

Norwegian a déjà suspendu un grand nombre de vols, mais la priorité cette semaine est de maintenir le maximum de vols réguliers afin de permettre à ses clients de retourner immédiatement à leurs destinations d'origine. © Norwegian

Norwegian annule 85% de ses vols et licencie temporairement environ 7.300 salariés, incluant notamment des pilotes, du personnel de cabine, du personnel d'entretien et administratif.

Norwegian a déjà annulé des milliers de vols. À partir du 21 mars 2020, elle opèrera principalement des vols domestiques en Norvège et entre les capitales nordiques. Certains vols européens seront opérés. Tous les vols intercontinentaux sont annulés sauf les vols entre la Scandinavie et la Thaïlande (derniers vols fin mars).

« Ce que notre industrie est en train de vivre est sans précédent et extrêmement grave, puisque nous approchons d’un scénario qui prévoit l’immobilisation temporaire de la plupart de nos...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

12 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Hélas on ne peut pas prétendre avoir le service des Cies dites « Major » en ne payant que quelques dizaines de dollars pour un vol transatlantique…c’est le risque a assumer.
    .

    Répondre
  • nous avons du annuler notre vol aller et retour pour les USA juste à l’annonce du président Américain. nous devions revenir le 23 mars , la compagnie annonce qu’elle n’assurera plus de vols trans atlantique à partir du 21 mars…Compte tenu que nous avons annulé , on a disparu des radars sur leur appli et pas de réponse à ce jour à nos demandes de remboursement (sur Customer Relations)en particulier pour le retour et les taxes d’aéroport…
    Sont ils débordés ou essaient ils d’empocher en silence notre réservation???

    Répondre
    • C’est très souvent comme ça avec les cies à prix de bazar.
      Quand on veut payer pas cher … on en accepte les risques. Ceci dit sans acrimonie.

      Répondre
  • par Murielle Grosdidier

    Comment fait on pour se faire rembourser ou bien reporter les billets nous devions partir pour New-York samedi 14 mars
    Si vous avez des infos merci d’en faire part

    Répondre
    • Murielle, la législation oblige le transporteur à rembourser le voyage qu’il n’a pas pu offrir, quelle qu’en soit la raison (cf. le volcan islandais il y a quelques année).

      Pour autant que Norwegian ne se soit pas déclarée en faillite (et il ne semble pas que ce soit le cas aujourd’hui) vous serez remboursée de vos billets.
      Vous devez pour cela en faire immédiatement la demande (de préférence par e-mail doublé d’un recommandé avec AR) à l’opérateur qui vous les vendus et en à encaissé le prix.
      Soyez patiente, cet opérateur est vraisemblablement lui-même sous confinement.

      Répondre
    • Je devais partir en famille le 07 avril avec Norwegian ll m ont envoyer un lien pour me faire rembourser le lien et en anglais mais se comprend facilement bon courage à tous

      Répondre
  • « Norwegian en difficulté… », « Norwegian en mode survie », « Norwegian licencie 90% de ses effectifs » : on ne peut pas dire que vous nous aurez caché sa disparition prochaine !

    Définition du verbe Licensier (Larousse) : « Priver d’emploi un salarié ; rompre son contrat de travail.
    Synonymes : chasser – congédier – destituer – limoger – mettre à la porte – renvoyer »
    On entend donc par « licencier » un acte définitif, or il est bien précisé dans votre article que cela est temporaire…
    Le titre est-il volontairement racoleur ? (il m’a surpris dans votre flux RSS) Une critique sous-jacente du modèle low-cost long courrier ? Pas sûr qu’AF aurait eu le même traitement de faveur.
    Bon courage à toutes les compagnies et à leurs salariés en cette période particulièrement difficile.

    Répondre
  • C’est du chômage partiel je suppose ? Une sorte d’équivalent norvégien qui correspond à un licenciement ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.