Accueil » Norwegian reçoit un B787-9 à l’effigie des frères Montgolfier

Norwegian reçoit un B787-9 à l’effigie des frères Montgolfier

De manière à communiquer sur son développement en France, la compagnie Norwegian, l'une des pionnières du long-courrier low-cost, a fait peindre sur la dérive d'un Boeing 787-9 les visages des frères Montgolfier. Norwegian, qui devrait recevoir 25 appareils de plus dans sa flotte en 2018, basera 5 d'entre eux à Paris-CDG, à l'effigie d'autres personnalités françaises.

6.03.2018

Norwegian compte à présent plus de 500 routes vers plus de 150 destinations dont 65 routes intercontinentales reliant l’Europe aux États-Unis, à l’Amérique du Sud et à l’Asie © Norwegian

Norwegian a reçu le 4 mars 2018 son 25ème Boeing 787-9, à l’aéroport de Londres-Gatwick. Après le poète écossais Robert Burns, le chanteur anglais Freddie Mercury, le joueur de baseball américain Babe Ruth, ce nouveau Dreamliner arbore les visages de Joseph et Etienne de Montgolfier.

Depuis sa création en 2002, Norwegian a créé une véritable galerie de portraits peints sur les dérives de ses avions. Une centaine de personnalités sont ainsi représentées sur sa flotte composée de 150 appareils.

Norwegian a réceptionné son 25ème Boeing 787-9 depuis le centre de livraison d’Everett © Norwegian

Norwegian annonce que d’autres personnalités françaises seront mises à l’honneur sur ses nouveaux appareils. Cinq Boeing 787-9 seront basés en 2018 à Paris-CDG.

En France, près de 300.000 passagers ont volé entre Paris-CDG et les Etats-Unis en 2017 avec la compagnie qui lance, entre avril et mai 2018, trois nouvelles routes vers les U.S.A. : Denver, Oakland-San Francisco et Boston. Elle proposera ainsi au total 7 lignes vers les USA au départ de Paris. Par ailleurs, Norwegian a ouvert fin février 2018 une nouvelle route vers Newark depuis Orly, en complément de celle existant entre Paris-CDG et JFK.

Si le nombre de passagers transportés par Norwegian en 2017 est en augmentation (33 millions en 2017 contre un peu moins de 30 millions en 2016), la compagnie a affiché une perte de 30 M€ en 2017 contre un bénéfice de 113 M€ en 2016.

2 commentaires

  • Michel CAYOT

    Juste retour des choses ; même les américains qui ont tout découvert (y compris l’Amérique découverte par un américain nommé Christopher Colombus…) reconnaissent que c’est à Annonay (Ardèche) et avec les frères Montgolfier que l’histoire de l’aéronautique a commencé…

  • Arès

    Délicate attention, parce que jusqu’à présent, je n’ai jamais réussi à identifier les divers personnages peints sur leurs dérives, à moins d’être soi même un descendant de Harald Hårfagre, premier roi de ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.