Accueil » Pas de triple-entente pour la Polynésie française

Pas de triple-entente pour la Polynésie française

Faute d’avoir réussi à convaincre ses deux concurrentes (Air Tahiti Nui et Air France), French Bee jette l’éponge et suspend temporairement sa desserte de Papeete au départ de Paris.

18.03.2020

Sur la route de Tahiti, French Bee a choisi de contourner les USA par la Guadeloupe pour bénéficier de l'assistance technique d'Air Caraïbes, sa compagnie soeur. © French Bee

La Polynésie française ne sera bientôt plus connectée à la métropole que par Air Tahiti Nui. Dans la foulée d’Air France qui a annoncé l’arrêt temporaire de ses vols entre Papeete et Paris du 28 mars au 3 mai 2020, French Bee (groupe Dubreuil) a décidé également de suspendre la desserte de Papeete, et ce à compter du 18 mars pour une durée de 15 jours. Seule restera donc en lice Air Tahiti Nui.

French bee déclare avoir proposé à ses deux concurrentes, le vendredi 13 mars, « une desserte coordonnée a minima, gérée collectivement avec Air Tahiti Nui et Air France offrant de la flexibilité maximale aux clients et permettant surtout de continuer à assurer la continuité territoriale. » Ni l’une ni l’autre n’a apparemment donné suite.

Outre la baisse du nombre de passagers, accentuée par un confinement de 14 jours imposé aux passagers débarquant à Papeete, l’impossibilité de faire escale sur la côte ouest des Etats-Unis (Air Tahiti Nui contourne les USA par Vancouver au Canada, et French Bee par Point-à-Pitre, aux Antilles françaises) a surenchéri les couts d’exploitation de la ligne. Toutefois, Air France maintient son escale à Los Angeles, mais exclusivement pour les passagers américains rentrant aux USA et pour tous les passagers bénéficiant d’une exemption.

La continuité territoriale sera donc assurée, pour les semaines à venir, par la compagnie polynésienne auprès de laquelle, French bee s’est rapprochée pour acheminer ses clients qui sont encore en recherche d’un retour, au-delà du 18 mars.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.