Accueil » Qantas veut rendre le vaccin obligatoire

Qantas veut rendre le vaccin obligatoire

Alan Joyce, PDG de la compagnie aérienne Qantas, annonce qu’il envisage de rendre obligatoire le vaccin anti-covid pour les passagers dès que celui-ci sera disponible.

24.11.2020

Qantas porte la question de l'obligation de la vaccination sur la place publique. © Qantas

Ce n’est pas par communiqué de presse, mais à l’occasion d’une interview à la télévision australienne Channel 9 que le PDG de Qantas a annoncé qu’il allait exiger de ses passagers internationaux une preuve de vaccination contre le Covid-19. Il a également révélé que cette intention était partagée par d’autres compagnies. Autrement dit, Alan Joyce a choisi que le moment était venu de préparer le terrain....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

30 commentaires

  • stanloc

    Je pense que les commentaires réprobateurs à propos de cette mesure que se propose de prendre cette compagnie aérienne, sont émis par des gens qui n’ont pas connu la tuberculose et les mesures qui ont permis de s’en défaire du moins en France. Encore un fossé de plus de creusé entre les générations : les vieux qui ont connu les hygiaphones sur tous les guichets n’ont pas de peine à s’adapter aux mesures qui nous permettraient de tourner la page avec cette pandémie de covid 19

    • Si moi a 85 ans je ne m’adapte pas a cette nouvelle mesure , et puis ce ne sont pas des commentaires réprobateurs ,mais des craintes devant des vaccins n’ayant aucune garantie d’efficacité et des complications secondaires beaucoup plus graves que le Covid .Mais tu as peut être des infos de sources sûres alors il faut les préciser et nous rassurer ! Allez bonne vaccination a toi ,au fait laquelle tu choisis dans ce foutras d’annonces ?

  • PlasticPlane

    @Grégory Ghainaut
    L’exemple de l’hépatite A n’est pas probant. Elle ne se transmet pas vraiment par la simple proximité entre individus…

  • Stormy
    Stormy

    Ma famille et moi, nous aurons le vaccin russe, et pas un autre – efficace à 95%.
    Et épargnez-moi les blagues faciles sur le Goulag et le Novichok…

  • olivier

    Rendre un vaccin obligatoire à partir du moment où le gain (être protégé d’une maladie très très dangereuse) est fort et le risque (effets secondaires) faible, ne me pose pas de soucis. Ces vaccins obligatoires bénéficient tous d’un grand retour d’expérience.
    Ce n’est absolument pas le cas des vaccins Covid-19 en cours de finalisation. Ces vaccins ont été créés à l’arrache et n’ont aucun retour d’expérience. Je concois l’utilité pour les personnes fragiles ou travaillant en milieu sensible mais pas pour les autres.
    Ce projet de Quantas me choque fortement.

    • stanloc

      Votre liberté s’arrête où commence celle des autres.
      En clair cela se traduit par : vous avez la liberté de ne pas vous faire vacciner mais les autres individus que vous risquez de croiser ont la liberté de vous fuir et de vous tenir à l’écart de leur chemin comme autrefois les pestiférés qui se signalaient par une clochette.
      Je pense que cette affirmation devrait être placardée partout.

      • Michel michel

        @stanloc

        Comparer la COVID-19 à la peste il faut oser … Et quand bien même les pestiférés étaient malades, ce n’est pas par ce qu’on a pas le vaccin qu’on est malade … Un test avant de prendre l’avion pourquoi pas, le vaccin non.

        Quand à votre affirmation bateau « votre liberté s’arrête où commence celle des autres » on peut très bien la retourner en disant que ma liberté de ne pas me faire vacciner prime et que ceux qui ont peur d’attraper la COVID-19 peuvent rester chez eux.

      • Aff le loup

        Oui, il faut toutefois se méfier de la compréhension du principe par une grosse majorite puisque quand on l’énonce on est tenté d’en défendre les limites qu’on definit soi-même ! C’est bien pour cela que la puissance publique des états décrète…

        Ainsi un état, plus armé en termes de puissance disons diplomatique, décrétera que par exemple se faire vacciner contre une maladie « tropicale » est une obligation pour y séjourner…Il est honnête de concevoir que les agences de voyage et les transporteurs valident le respect de cette obligation avant de quitter le territoire…
        Ainsi celui qui tient à son pré carré contestataire n’aura pas à être surpris si on l’informe qu’on se passe aisément de sa visite !

      • Ou bien nous donner une crécelle comme a l’époque les lépreux ou nous coudre une étoile rouge sur nos vestes ( tiens ça ne vous rappelle rien ? ) Je crois surtout comme Michel que tu devrais rester chez toi !

    • Légalement elle n’a aucun droit de le faire. Seuls les états peuvent rendre un vaccin obligatoire. Elle s’expose à de multiples procédures pour discrimination ou violation du secret médical. Ou sinon ce sera des faux
      certificats de vaccination faits chez des médecins complices (qui seront nombreux volontaires). A quand l’obligation du port du voile chez emirates ?

    • Krementnovitchuk

      @olivier
      Comme on dit sur les reseaux, je plussoie !
      Un lien qui explique bien cette course à l’echalotte des bigpharmas amplifiée par les tambours du bronx meciatique en peine pour remplir son planning d’émission…

      https://www.courrierinternational.com/article/covid-19-lefficacite-du-vaccin-dastrazeneca-due-une-erreur-de-dosage

      Quand on parle chiffres, le minimum objectif est de savoir de quelles valeurs sont constitués les numérateurs et dénominateurs des fractions citées…Comme on dit au pays de Stormy, ne pas mélanger les faucilles et les marteaux…

    • stanloc

      @michel michel ; vos propos laissent à penser que vous êtes égocentrique et en plus que vous n’avez pas compris pourquoi on vaccine la population entière si possible. Profitez de votre liberté pour aller visiter les gens qui sont en soins intensifs.

  • Lorsqu’on voyage vers l’Afrique, certains vaccins sont obligatoires ! Mais ce sont les Etats qui décident de qui peut entrer ou non. En aucun cas la compagnie aérienne ! Il y va de la liberté de chacun…

    • Aff le loup

      Mais pourquoi l’Afrique ?

      Ici une société australienne décide des conditions d’accès dans ses véhicules…D’une part, elle rayonne en Océanie et Asie, états ou lieux où divers vaccins sont obligatoires…A qui est-il venu a l’idée de contester ces droits et obligations ? A aucune des personnes qui respectent les autres dans leurs responsabilités…Ce débat est nul et non avenu de la part de petits faiseurs de vérités franchouillardes ! C’est mon avis et je le partage aux principes diversement avariés qu’on a le droit etc…etc…En France on a le DROIT…ce sont les autres qui ont des devoirs n’est-ce pas ?

      • Jean Baptiste Berger

        C’est normal qu’on le croie, on n’arrête pas de nous rabâcher qu’on est un état de DROIT .
        Il est d’ailleurs dommage que le droit l’emporte souvent sur l’humain et le bon sens, ce qui nous rapproche de la vision anglo saxone (et pas forcément la plus pertinente) de la vie en société…mon avis que je partage avec moi-même.
        Ceci dit, d’accord avec vous, Quantas accepte qui elle veut dans ses avions.
        Je vous trouve quand même un peu sévère avec ceux qui commentent, même si telle ou telle affirmation/question trouve une réponse facile logique et argumentée par vous, peut-être n’est-ce pas si évident pour tout le monde, franchouillard……ou pas .
        Et là la question qui se pose nous renvoie à l’obligation de la vaccination.
        On serait peu à être pénalisé de ne pas visiter l’Australie, par contre les Français, à qui les autorités reprochent leur tiédeur à accepter cette vaccination « dans l’urgence » n’ont pas forcément tort d’être mėfiants ; il existe des vaccins qui nous ont effectivement libėrés définitivement de vacheries comme la polio, la peste, etc….
        Mais pour la grippe, par exemple, la vaccination « court après le vélo » depuis des décennies, parceque c’est une vacherie qui évolue, que la vaccination ne garantit donc pas l’immunité, et qu’il y a quand même des risques à en inoculer une dose, même minime, à un organisme non infecté.
        Le choix doit donc rester à chacun, à charge aux autorités de convaincre quel est le meilleur (choix), surtout dans un contexte où leur intérêt politique pourrait bien balayer d’un revers de main les éventuels dégâts collatėraux d’une vaccination forcée…
        Personne n’a envie d’être gratuitement cobaye.

    • Jean Baptiste Berger

      Excellents liens, merci.
      Pas étonnant que Jadot soit favorable à une décision unilatérale sans discussion éthique, ç’est cohérent avec le type de société qu’il souhaite imposer.

  • Pamp le mousse

    Quand l’imbecilité des commentaires risque de lrendre le dessus, je pense qu’il va falloir imposer l’accès au site avec masques de carnaval et piquouse de rouge qui tache !
    Un sondage sur l’approche vaccinatoire au sein du peuple gaulois sevré de son droit et privé de son gauche, il existe une corrélation avec le fait d’avoir été bercé près du mur !
    Comme dit le complotiste de service « Comme par hasard, j’dis ça, j’dis rien ! »

    • Super agressivité…

      Les commentaires, quels qu’ils soient, sont bons à respecter et le mot imbécillité , à qui qu’il s’adresse, me parait très exagéré et surtout digne d’une personne très imbue d’elle même!

  • Michel michel

    Très bien, je ne volerai pas avec eux.

  • Bruno Rivière

    Eh voilà ! Encore une liberté qui disparaît …

    • Faut pas exagérer non plus… Si tu veux partir dans de nombreux pays d’Afrique, on t’imposera le vaccin contre la fièvre jaune. Là, c’est un peu pareil. Selon les sondages qui ont été faits, on est le seul pays à rouspéter contre le vaccin anti Covid avec seulement 54% d’adhésion. Et on est aussi en tête des pays sur le plan théorie du complot!

      • colibri

        Et dans les derniers au plan économique et sanitaire, cherchez l’erreur…

      • Comparer fièvre jaune bien plus mortelle et covid…. Hors cas de comorbidite, le covid est une maladie a très grande majorité bénigne, et quel est l’intérêt de se faire vacciner pour les millions de personnes qui l’ont déjà eu. De plus l’obligation de la vaccination de la fièvre jaune relève des états et non des compagnies. Aucune compagnie aérienne refuse les gens non vaccinés à l’hépatite A aux Seychelles, pourtant c’est recommandé. Car personne n’a le droit de refuser un client sur un critère de santé non obligatoire, et heureusement.

      • Mais ou allons ,nous dans beaucoup de commentaires des pour la vaccination qu’ils se fassent vacciner un point c’est tout ! Bon seulement voila ça vole bas et le radada tue !

    • Denis

      Oui, celle de contaminer les autres !

    • CB

      Vous avez la liberté de ne pas voler avec eux ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.