Accueil » Qatar Airways lâche la moitié de ses A380

Qatar Airways lâche la moitié de ses A380

Cinq des dix A380 de Qatar Airways ne revoleront plus jamais aux couleurs de la compagnie Qatari… Son PDG, Akbar Al Baker, a lui-même fait cette annonce le 13 janvier 2021.

13.01.2021

Qatar Airways exploite l'A380 depuis 2014. La compagnie a reçu son dixième et dernier appareil en 2018. Une flotte très jeune... © Airbus

« L’A380 est l’un des pires appareils en termes d’émissions. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas les exploiter dans un avenir proche. Seule la moitié de notre flotte reprendra les airs » a affirmé le PDG de Qatar Airways, Akbar Al Baker, sans préciser de date de reprise. La flotte de dix appareils est clouée au sol depuis fin juillet 2020, tous confinés pour une durée indéterminée du fait de la crise sanitaire du Covid-19. https://www.aerobuzz.fr/breves-transport-aerien/sept-airbus-a380-de-trop-chez-singapore-airlines/ Il faut dire que dans sa stratégie...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

21 commentaires

  • Arthur

    avec un peu de chance ce sera le seul type avion qui n’aura jamais eu un seul crash, vu que sa fin semble proche….

  • Patrick Moutet

    Ce n’est pas de la provocation, mais si le traffic devait reprendre, je pense que Ryanair pourrait être intéressé par le 380 ! Cela fait longtemps que la compagnie cherche des gros porteurs à très faible coup pour les longues distances . Quelle aubaine alors pour autant de bétaillère disponibles à prix bradé, Car bien sûr ils les rempliraient au maximum. Bon on verra bien.

  • lavidurev

    L existence d A380 n aura pas ete vaine. Elle fut d abord un defi culturel, technologique et logistique a echelle europeenne .

  • Patrick Moutet

    Je me risque à une supposition ! Peut être que les compagnies, d’un point de vue psychologique, n’ont pas voulu y entassés 800 vies de peur de rejouer auTitanique au cas où ! Un plafond de verre en quelques sortes.

  • Eagleone

    Remarque peut être stupide, mais ne pourrions pas en garder un ou deux pour le transport de troupes et en vendre un à Trump avant son départ pour en faire un Air Force One(zut c’est vrai c est européen et non US)

  • Tous ceux qui se sont émerveillés lors de la mise en service de cette monstruosité… les mêmes qui ont admiré Concorde !

  • Jean-Mi

    Mais nididiou de nididiou ! Utilisez cet avion pour ce quoi il a été conçu : une bétaillère de 800 places pour du low cost !
    Les compagnies en ont fait un jet privé de luxe grand public de 400 places ! Et on y va des sièges bien espacés, des suites en première classe, un coin bar… Et pourquoi pas un salon fumoir et un casino ?
    Et on s’étonne qu’il ne soit pas rentable…
    Oui, ça m’énerve de tuer dans l’oeuf un programme de cette ampleur… Quel gâchis !

    • Martin

      Justement ras le bol des bétaillère

    • Aurelien

      Pas sur qu’il y a de la place pour stocker les bagages qu’implique une bétaillère de 800 personnes sur du long courrier.
      Par ailleurs ils faut les trouvés les 800 personnes, peu de liaison le permette.

    • LBE

      ….à moins de se cantonner à l’emport du baisenville, il est bien connu que le 800 places n’a jamais été viable faute de le remplir à coup sûr sur du long courrier. Il apparaissait dès lors plus pertinent d’assurer du volume pour les malles (avez vous fait une fois la queue au check in EK 380 d’HKG ? Vous comprendrez) et de l’entrée de cash via cette clientèle aussi fluide qu’évanescente que constitue les « hautes contributions ». Aujourd’hui, terminé, tout le monde descend.
      On ne peut refaire l’histoire : qu’il s’agisse de supertankers ou de 380, s’il y a surcapacité ou inadaptation de l’outil : on arrête.

      • Michel

        De toute façon, à HKG, entre un employé chinois dont le corps répète: « Monsieur, vous avez un excédent de bagage » alors que son esprit est ailleurs et un indien, lunette d’écaille et regard brillant, qui répète « je n’ai pas à payer » (on se demande bien pourquoi !), si vous êtes derrière, il ne vous reste qu’à payer la surcharge vous-même si vous voulez partir ! Et ça n’a pas attendu l’A380 !

    • Popoaviateur

      Parfaitement d’accord. Tous ces propos dénigrant ce très bel avion n’ont aucun Sens. Il n’est et n’a jamais été exploité pour ce à quoi il était destiné et conçu. Les beaux parleurs devraient le savoir et en tenir compte. Si on exploite un A319 avec 20 passagers (ACJ) c’est exactement la même chose. Cessons de vouloir du mal aux avions. Critiquons les hommes ….

      • Thomassingilles@orange.fr

        J ai voyagé plusieurs fois sur A380.
        C est un avion exceptionnel par son confort son silence .
        Dommage que les compagnies ne savent pas l exploiter.
        Des que je peux à nouveau voyager je chercherai les vies qui l exploitent encore avant son retrait..
        Incomprehensible.

      • Gilbert PETIT

        J’ai bien aimé l’expression de Michel:  » l’employé chinois dont le corps répète  » Monsieur, votre…. »!….
        L’européen que nous sommes, aura bien compris l’ambiance du travail!…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.