Accueil » Retraite anticipée pour les B747-400 de Corsair

Retraite anticipée pour les B747-400 de Corsair

Face à la crise du Covid-19, Corsair International a pris la décision d'anticiper le retrait du service de ses trois Boeing 747-400, 1 an avant l'échéance initiale.

19.04.2020

Le contexte économique ne se prête pas à une sortie de flotte en grande pompe. Pas de water salute pour les trois 747. © Corsair

La pandémie aura eu raison des Super-Jumbo de Corsair International. Même si le retrait progressif de ces aéronefs était attendu entre décembre 2020 et avril 2021, la compagnie aérienne a décidé de ne pas poursuivre leurs exploitations compte tenu des faibles prévisions de croissance du trafic aérien post Coronavirus. F-GTUI, F-HSUN, F-HSEA ne seront donc pas remis en service lorsque l’entreprise reprendra ses activités normales. D’après Corsair, des offres de reprises auraient déjà été formulées sur le marché de l’occasion pour les 3 vaisseaux amiraux de la compagnie.

Fin de service anticipée pour les 747 de KLM et Qantas

Ce retrait est une décision d’autant plus symbolique que Corsair demeurait la dernière compagnie aérienne Française à encore exploiter le Jumbo à ce jour.

Durant ses 38 ans d’existence, la compagnie aérienne spécialisée dans les vols longs courriers aura exploité toutes les versions de Boeing 747, à l’exception des versions cargo et du -8. Les versions -100,-200,-300,-400, et y compris SP, auront volé aux couleurs de Corsair. « Aujourd’hui, je suis un peu triste que sa sortie de notre flotte se fasse par la petite porte mais il faut se projeter dans l’avenir et l’avenir se construira sans les 747. Une page se tourne ! »  témoigne Frédérick Vandentorren, le Manager des opérations techniques de Corsair International.

Post Covid-19, Corsair International exploitera un A330-200 et trois A330-300. En août prochain, un Airbus A330-900neo renforcera la flotte de la compagnie.

Jean-François Bourgain

Les Boeing 747-400 de Corsair voleront jusqu’en 2021

El Al célèbre la fin de son histoire avec le Boeing 747

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jean-François Bourgain

chez Aerobuzz.fr
Détenteur du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) et Pilote Privé avion, c’est par passion du vol et du monde spatial que Jean-François Bourgain est devenu Journaliste aéronautique / Espace. Il est à ce titre membre de l’AJPAE et collabore régulièrement, entre autres, à AéroBuzz.fr depuis 2016. Il anime également la chronique « Le Vulgarisateur de l’Espace » pour diverses radios. Site Internet : https://jeanfrancoisbourgain.fr/

34 commentaires

  • Keroum

    Survoler le pôle nord a bord d’un 747 de la KLM et a basse altitude, et le commentaire du commandant de bord: « on a sur la gauche les pipelines  » et « on va ralentir il y a des avions militaires russes devant nous »
    Tout ça sur un fond blanc!
    C’était un vol Amsterdam–> OSAKA (Japon)
    quel plaisir!

  • lavidurev

    Aux Presses de la Cite: Carnet de vol, aux commandes d un Jumbo. Georges-Henri Satge (1974).

  • Stéphane

    J’ai fait mon stage 60 heures en tant que PNC stagiaire sur les B747 de Corsair il y a 20ans. J’en garde un très bon souvenir. Grâce aux B747 de Corsair, ma passion a grandi jusqu’à devenir maintenant PNT 737. Merci Corsair.

  • Richard Girier Dufournier

    Je nespère peux oublier le 747 de Corse air que j’ai eu l occasion de prendre pour les congés bonifiés en Martinique et son personnelsecrétaire de bord très agréable bravo

    • Mahut

      Confinés en Martinique après l’annulation de notre vol retour vers la métropole….nous sommes « ravis » d’apprendre que Corsair…qui se trouve dans l’incapacité totale de communiquer avec nous pour offrir une solution de retour, parvient via les médias, à « dialoguer » sur son avenir commercial…Nous étions des fidèles de Corsair, pas sûrs de continuer,même sur un bel aéronef tout neuf….!

  • Jean-Charles Joffroy

    Je n’oublierai jamais mon atterrissage à Pointe à Pitre en cabine de pilotage du 747, cadeau de remerciement du commandant suite à ce fameux appel: « Y a-t-il un médecin dans l’avion » auquel j’avais gentiment répondu. La dame au malaise ayant survécu grâce à quelques bonnes paroles et l’avion ayant évité l’escale aux Açores, le commandant a eu ce geste magnifique, d’autant plus apprécié que je suis pilote privé et ULMiste.
    Adieu, l’ami, même les avions ont une âme.
    Dr Joffroy J.C.

  • Jean Vaulry

    J’ai eu la chance de voyager sur les B747 de Corsair , Air France et même Air Mauritius.
    C’est un avion splendide , je ne pourrai jamais oublier ses moments magiques.
    Maintenant il y a le petit dernier
    B787 DreamLiner, c’est une merveille aussi.
    Bye Boeing 747

  • Chris

    Le 747 est le plus bel avion de toutes les flottes.

  • PNT65

    Bonjour à tous.
    C’est une nouvelle d’une immense tristesse qui m’amène les larmes aux yeux.
    J’ai eu la chance, pendant plus de 10 ans, de voler sur tous les 747 de corsair vers des destinations fabuleuses et au sein d’une compagnie « familiale » où nous étions tous heureux d’être ensemble que l’on soit personnel sol, PNC ou PNT. J’avais même donné ma démission du Groupe Air France où j’étais copi A300 pour aller chez Corsair uniquement pour pouvoir voler sur cet avion qui m’avait tant fait rêver. Des tas de copains à l’époque m’avaient dit que j’étais fou. Mais je ne l’ai jamais regretté et j’ai particulièrement adoré les deux premiers modèles le 100 et le 200.

    Il était même prévu que je puisse être sur le dernier vol en 2021…….
    Mais voilà: c’est fini et nous n’aurons plus cette merveille dans le ciel Français mais, pour l’instant, je ne pense qu’à tous mes copains qualifiés sur cet avion qui se retrouvent sans travail du jour au lendemain .

    Immense tristesse.

    Jean

  • stanloc

    J’ai jamais aimé la silhouette façon belouga (le cétacé) de cet avion. L’A380 oui mais le 747, non. Question de goûts et de couleurs.

    • michael tolini

      Les gouts et les couleurs sont une chose, les chiffres en sont une autre, 1570 747 produits contre 250 A380.

      • stanloc

        Construire de nombreux avions « laids » ne les rendra pas plus beaux à mes yeux. Et puis le contexte et la période ne sont pas les mêmes pour les deux avions.
        La bosse sur cet avion m’a toujours donné l’impression d’un projet de deux-ponts avorté.

  • Calibanzor

    Dommage quand je choisissait Corsair c’était pour le 747 sinon il n’y a aucune différence avec les autres

  • Corbel

    Dommage les 747 sont de super appareils

  • Arneau

    Oui plus ça va et plus on on laisse sur le carreaux cet avion de grand standing le 1er grand porteur des année 70 disparaît si j’pouvais être à la Boeing compagnie j inventer ai le tous nouveau 748 avec sont grand nez à 2 Pont et un cotpitplus grand pour faire de cette appareil le 747 du 21eme siecle

  • n/a

    Il ne leur reste plus qu’à utiliser l’argent de la vente pour rembourser les passagers qu’il refusent de rembourser au mépris de la loi.

  • Catherine Bouroullec
    Catherine Bouroullec

    Plus de B747 sous pavillon français ? Quelle tristesse, une si magnifique page qui se tourne si miserablement. 😭

  • Lemodie

    Snif, alors je ne verrai plus jamais ces 3 « queens of the skies » passer au-dessus de chez moi, près d’Orly ;_; !

  • Padre

    On ne verra plus se belle oiseau dans notre ciel c vraiment dommage j’ai voyager dans cette avion plusieurs fois entre la réunion et la métropole et vice versa

  • Pif

    « Le petit Air France » comme ils se pré-nomment, se déplume.
    Reste 4xA330 soit 297 salariés par avion (1188 salariés chiffres infogreffe 2017).
    Pour rappel Xl et Zi tournaient à environ 150/180 salariés par machine.
    Un avenir pas bien rejouissant donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.