Accueil » Virgin America disparaît au profit d’Alaska Airlines

Virgin America disparaît au profit d’Alaska Airlines

Virgin America a officiellement cessé d'exister le 11 janvier 2018, alors qu'Alaska Airlines recevait le jour même un AOC (Air Operator Certificate) unique de la FAA pour les deux compagnies. Alaska Airlines avait acquis la compagnie pour 2,6 milliards de dollars en décembre 2016.

13.01.2018

Pendant quelques mois, la marque Virgin America, son logos et les livrées continueront de coexister en parallèle d'Alaska Airlines, le temps de procéder aux modifications © Alaska Airlines

Virgin America a débuté ses opérations en 2007 sur le territoire des Etats-Unis. Richard Branson, fondateur de Virgin Atlantic et Virgin Australia, n’était qu’actionnaire minoritaire dans cette compagnie qui est passée dans le giron d’Alaska Airlines en décembre 2016.

La FAA (Federal Aviation Authority) a délivré l’accord à Alaska Airlines d’opérer les deux compagnies sous le même AOC, faisant par la même occasion disparaître Virgin America. Pour les passagers, la transition se fera en douceur, les deux centrales de réservation coexistant jusqu’à la fin avril 2018.

Du côté des employés des deux compagnies, c’est l’aboutissement d’un travail de longue haleine qui a consisté en l’harmonisation des méthodes et des outils de travail. Virgin America abandonnera son indicatif d’appel du contrôle de la circulation aérienne «Redwood» au profit de «Alaska». Les logos, la livrée, et la marque de Virgin America cohabiteront avec ceux d’Alaska Airlines encore  pendant quelques mois, le temps de procéder aux modifications nécessaires. F.M.

Alaska Air prend le contrôle de Virgin America

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.