Accueil » Transport Aérien – brèves » Volotea efface la crise

Volotea efface la crise

Le 1er juillet 2021 Volotea a célébré son 35 millionième passager. La low-cost a créé plus de 288 lignes en neuf ans d'existence... © Volotea

La compagnie espagnole à bas coûts Volotea a transporté plus de 3,2 millions de passagers cet été 2021. C’est +5% de croissance par rapport à 2019 avec un taux de remplissage moyen à 91%.

Avec une progression de +111% en terme de volumes sur son offre de sièges par rapport à 2019, Volotea a mis les moyens pour réussir sa reprise sur la période estivale 2021. Depuis 2019, la compagnie à bas coûts, dont la principale base française est à Nantes, a lancé pas moins de 85 nouvelles lignes. Entre juin et août 2021, elle a doublé le volume de ses opérations par rapport à l’été 2019 en opérant 775 vols vers 19 destinations.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

7 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Faites un papier sur les pratiques commerciales douteuses, les annulations de vols chroniques et le parcours du combattant des usagers pour être remboursés….

    Répondre
    • Ce n’est pas tout, j’ai accepté un poste à Caen alors que je demeures à Toulouse.en prenant en compte les vols réguliers. Les vols ont été supprimés en septembre et ne reprennent que fin octobre. Je réserve , ils annulent et ainsi de suite. Heureusement je peux voir mes enfants grâce à Air France plus cher mais constant.
      Volotea et à proscrire .

      Répondre
    • Parcours du combattant, le mot est faible, je n’ai toujours pas pu me faire rembourser des vols annulés de 2020 et 2021. Tout est fait pour décourager

      Répondre
  • Après plusieurs annulations de mes vols pour Naples au cours des 12 derniers mois, légitimés du fait du Covid, et faisant encore confiance, j’ai renouvelé au printemps l’achat de vols pour Naples en début septembre cette fois ! Et bien pour « optimiser » ses remplissages sans doute, encore une dernière annulation en juin pour des vols en début septembre, « pour cause Covid » bien sûr ! Là j’ai pigé ! Pour des prix chez Volotea qui, avec les « à côtés », n’ont rien de « bas coût », j’ai réalisé finalement mon séjour (sans aucun problème covid) avec Air France qui, pour 20% de plus, ne m’a pas posé aucun souci de modification, ou d’annulation, et de bagages. J’ai décidé d’oublier Volotea. Dommage.

    Répondre
  • Bonjour,
    pour des raisons de déplacement professionnelle, j’ai été obligé de voler sur cette compagnie car elle était seul a desservir la destination depuis LFML.

    Je crois que c’est une des pires expériences de voyage aérien (et la PIRE en Europe ayant pourtant déjà pris pratiquement tout les autres lowcost) que j’ai subi, ça commence la veille avec le check-in online, impossible de s’enregistrer avec des erreurs de redirections de pages et des messages du type « ce vol n’est pas compatible avec le online check in ».
    Le lendemain matin vol a 6H, une queue de dingue au comptoir d’enregistrement avec du personnel (sous traitant) en sous effectif insinuant que nous étions tous des incapables car nous n’avions pas faire l’online check in, pour finir les 8 dernières personnes de la queue refusés sèchement a l’embarquement pour cause de surbooking sans même proposer au passagers déjà enregistrés d’échanger leur places (bon le vol suivant était 3 jours après donc peu probable mais quand même c’est la procédure).
    De plus, enregistrement et embarquement en soute des bagages cabines obligatoire si l’on ne paye pas un supplément conséquent (histoire de nous faire perdre 20 minutes au débarquement), volonté de séparer les personnes s’enregistrant ensemble pour gratter le supplément « choisir sa place » (une famille s’est retrouvé aux quatre coins de l’avion), le personnel de bord refusant que les gens échanges leurs places pour se rapprocher pendant le vol, avion sale à 6H du matin, pas de gel a disposition des passagers, vol intérieur français avec seulement un personnel de bord parlant français…
    Je suis usager très régulier de tout type de compagnies et évidement je ne m’attendais pas a une prestation type AF/KLM/LUF/EMI mais bon la c’est carrément pas de prestation du tout, « circulez on s’en fou, vous n’êtes rien « . Même RyanAir qui est limite de ce coté là parait largement plus pro et traite mieux ses clients..

    Bob

    Répondre
    • Je suis très satisfaite de cette compagnie , car avec la covid mon vol avait été annulé 2 fois et malgré tout on m’a donné la possibilité de reprendre mon vol pendant un an .

      Répondre
  • Et Volotea a aussi été condamnée pour travail dissimulé en France. C’est bien beau de se développer en France quand en parallèle on triche…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.