Accueil » West Wind Aviation clouée au sol après le crash de son ATR42-300

West Wind Aviation clouée au sol après le crash de son ATR42-300

L'ATR 42-300 a heurté des arbres, puis le relief.
L'épave a tracé un sillon de près de 300 m de longueur. © BST

Suite à l’accident survenu le 13 décembre 2017 à un de ses ATR 42-300 près de l’aéroport Fond-du-Lac (Saskatchewan, Canada), la compagnie aérienne canadienne West Wind Aviation s’est vue retirer son certificat d’exploitation par Transports Canada.

Le 13 décembre 2017, un ATR42-320 exploité par West Wind Aviation, assurant le vol WEW282, a quitté l’aéroport Fond-du-Lac (Saskatchewan) (ZFD) en direction de Stony Rapids (Saskatchewan) (YSF) avec 22 passagers et 3 membres d’équipage à bord. À 18h12, peu après le décollage, l’aéronef est entré en collision avec les arbres et le relief à environ un kilomètre à l’ouest de l’extrémité de la piste 28.

Le turbopropulseur a été détruit. Six passagers et un membre d’équipage ont subi des blessures...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Effectivement le bilan est surprenant; reste les résultats d’enquête préliminaire à voir…

    Répondre
  • A la vue de l´epave de l´avion, on reste impressionne par le bilan humain, relativement bas, c´est un malheur pour le passager decede et les blesses et les autres passagers indemnes physiquement, qui ont subi un traumatisme difficile:
    Il n´en reste pas moins que les qualites de cet avion et la dextererite des pilotes est a souligner:

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.