Accueil » Air Tattoo 2008 : le public vaincu par l’eau et la boue

Air Tattoo 2008 : le public vaincu par l’eau et la boue
premium

Meeting aérien annulé. Si le Covid-19 a fait table rase de la programmation, le plus souvent c'est la météo qui a le dessus comme en 2008 pour le Royal International Air Tattoo. Prêt à ouvrir à RAF Fairford, avec ses forains, ses chalets, et ses avions, ses organisateurs ont dû le saborder au soir du 11 juillet 2008. Retour en arrière…

11.07.2020

La solitude du VIP qui, sous un soleil rayonnant, attend une hypothétique démonstration en vol qui ne viendra jamais. © François Brévot / Aerobuzz.fr

Le Royal International Air Tattoo 2008 (RIAT) organisé à Fairford, dans le Gloucestershire, les 12 et 13 juillet 2008, a tout pour être un grand millésime avec la première visite en Europe de trois F-22 Raptor, le retour du dernier Vulcan en état de vol, et la participation de 7 patrouilles militaires, dont la rare Esquadrilha da Fumaça du Brésil. Hélas, depuis trois mois, il n'a jamais plu autant, dans le Gloucestershire, depuis un siècle. [caption id="attachment_7853763" align="aligncenter" width="900"]

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de François Brevot

chez Aerobuzz.fr
François Brévot est un reporter globe-trotter, chroniqueur, et photographe, passionné d’histoire contemporaine, aéronautique et spatiale, et de géopolitique. Il écrit en particulier, sur l’aviation militaire moderne ou ancienne, française ou internationale, et de nombreux récits de voyages sur des destinations et musées à caractère aéronautique. Spécialisé sur les nouvelles puissances aériennes, il visite très régulièrement les salons aéronautiques émergents du nouveau Siècle, que ce soit en Russie, en Chine, en Asie, en Turquie, et se passionne pour les nations d’Europe centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.