Accueil » Des Mirage et des hommes

Des Mirage et des hommes

André Bréand a entrepris de faire revivre la saga de la fabuleuse famille des chasseurs Mirage. Première partie : du Mystère-Delta au Mirage III F3.

26.01.2011

Par son entêtement et sa détermination, mais aussi avec le soutien de l’Etat, Marcel Dassault a permis à la France, de s’affranchir de la tutelle des Etats-Unis et de l’URSS, en matière d’aviation de chasse. Dès la fin de la seconde guerre mondiale, l’avionneur s’est engagé dans cette voie et en 1952, il a proposé ses premiers projets de chasseurs à aile delta. Au cours des années cinquante et soixante pas moins de 22 prototypes et démonstrateurs verront le jour. Certains en resteront au stade de prototype comme le Balzac à décollage vertical ou le Mirage G à géométrie variable. D’autres connaîtront une carrière prestigieuse comme le Mirage III et ses nombreuses versions.

C’est cette histoire que fait revivre le journaliste André Bréand à travers un travail fouillé, intéressant également du point de vue iconographique. L’épopée est découpée en deux tomes. Le premier qui vient de paraître couvre la période 1952-1968 et va du Mystère-Delta au Mirage III F3. Le second, annoncé pour mai 2011, ira de 1969 à 2000, et du Mirage F1 au Super Mirage 4000.

G.R.

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.