Accueil » Germain Chambost se livre

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Germain Chambost se livre

Pilote de guerre, grand reporter, journaliste aéronautique, instructeur bénévole, auteur, Germain Chambost est un professionnel méticuleux, un homme humble, un aviateur pudique. Pour la première fois, il se dévoile dans un bijou de littérature intitulé « La promesse de l’envol » (Editions Transboréal)

30.05.2015

En 1959, à Bône (Annaba) en Algérie, où Germain Chambost était alors pilote de B-26. © Coll. G Chambost

Germain Chambost, 80 ans, a déjà signé une bonne dizaine d’ouvrages consacrés à l’aéronautique. Certains, comme le volumineux « Rafale, la véritable histoire » (éditions Le Cherche midi), ou « Missions de guerre » (éditions Altipresse) sont de véritables anthologies. Ancien pilote de chasse, instructeur d’aéroclub très engagé auprès des jeunes notamment à travers ses régulières participations aux tours de France des jeunes pilotes et aux tours « Rêves de gosses » (organisés par les Chevaliers du ciel en faveurs d’enfants handicapés), il compte plus de 6.600 heures de vol sur ses carnets de vol, dont 3.500 aux commandes d’avions d’arme.

Germain Chambost, un auteur dans la veine des grands reporters-pilotes du 20ème siècle…

Germain Chambost, un auteur dans la veine des grands reporters-pilotes du 20ème siècle… © Coll. G. Chambost

Breveté pilote de chasse en 1958, il totalise 269 missions de guerre en Algérie. Et c’est aussi un journaliste reconnu, grand reporter notamment au journal « Sud ouest » pour lequel il a couvert les principaux conflits du monde. Ses précieux conseils sont toujours appréciés par les plus jeunes plumes. C’est dire qu’il n’a plus grand-chose à prouver. Dès lors, il peut se permettre de parler de sa passion du pilotage sans réserve ni tabou. Et ses propos sont ainsi publiés dans ce petit ouvrage très personnel « La promesse de l’envol », qui se lit d’une traite, provoquant parfois chez le lecteur quelques sourires respectueux lorsque Germain Chambost parle par exemple de sa formation de pilote sur Stampe.

Avec « La promesse de l’envol » Germain Chambost se dévoile comme il ne l’avait jamais encore fait, même à travers ses différents récits de combats aériens.

Le pilote et ami de Germain Chambost manque évidemment d’objectivité lorsqu’il parle de ce livre. Car il s’agit bien ici d’une véritable profession de foi à laquelle se livre l’auteur. Comment ne pas vibrer au son du moteur du Stampe ? Comment ne pas savourer la longue homélie de Germain Chambost vantant les avantages et mérites des traditionnelles pistes en herbe ? Comment ne pas approuver sans réserves ses réflexions concernant les nouveaux cockpits et ses automatismes symbolisés sur des écrans cathodiques ? Comment ne pas applaudir lorsqu’il tacle, avec respect cependant, les formations et les comportements d’une certaine catégorie de jeunes pilotes ?

 

Essai en vol du Jaguar dans le cadre d'un reportage

Essai en vol du Jaguar dans le cadre d’un reportage. © Coll. G. Chambost

Avec les années, l’expérience et le recul, Germain Chambost ne cherche pas la polémique. Il se contente de raconter, de proclamer tel un hymne à l’Aviation et un poème aux pilotes, sa vie passée à bord de Vautour ou de Piper Cub. Et c’est très bien comme ça. On sent de plus chez l’auteur un profond souci d’humilité : sa seule ambition, c’est de partager les joies infinies que lui a apporté le pilotage.

La promesse de l’envol

La promesse de l’envol

Il m’est arrivé de voler avec Germain, en place gauche mais non qualifié sur le type d’avion. Nous étions alors convenus que ce serait lui qui effectuerait l’atterrissage. L’approche sur ce petit terrain du centre de la France ne se présentait pas aussi bien que prévue. Sans l’ombre d’une culpabilité, Germain effectua une remise de gaz. « Il n’y a aucune honte à faire une remise de gaz, m’a-t-il dit et répété ce jour-là. Alors que le pilote obstiné est un parfait crétin doublé d’un criminel… » Belle leçon.

Bruno Rivière

Commander le livre La promesse de l’envol : Petites figures sur les machines volantes et la fascination du ciel

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

7 commentaires

  • BEZIAUD Jacques

    Germain Chambost se livre
    Il y a plus de 50 années que j’ai volé, comme navigateur sur B 26 « Invader » et « Vautour II B avec celui que tout l’Escadron « Bourgogne » nommait affectueusement « Germain ». J’approuve pleinement les mots écrits par l’ami Roger Saint Paul et je suis heureux de saluer « Germain ».

    • V2N

      Germain Chambost se livre
      Tout gamin je dévorai les articles de Sud-Ouest signé G.CHAMBOST avec le bruit des Mystère IV au-dessus de la tête.
      Quelques années plus tard j’ai rencontré M.CHAMBOST aux Mureaux dans des circonstances, diront nous plutôt tendues, et j’en suis repartit … avec un livre dédicacé!
      Grand moment que la rencontre avec cet homme exquis.
      V2N/V2B CEV CZX

  • François PELLETAN

    Germain Chambost se livre
    Salut Germain
    Je vais m’empresser d’aller « chez MOLLAT » acquérir ton dernier livre, je ne doute pas qu’il soit dans la lignée des précédents.
    Avec toutes mes amitiés aéronautiques
    Un arpet (ex 20/092)

  • Bastien Otelli
    Bastien

    Germain Chambost se livre
    Un homme de grande valeur, toujours bienveillant et de bon conseil. Plus qu’un ami très cher, Germain est pour moi un véritable mentor, autant sur le plan professionnel que humain. J’ai hâte de découvrir cet ouvrage !

  • gérard DAVID

    Germain Chambost se livre
    90 pages c’est bien court pour rendre compte d’une vie aussi extraordinaire, au sol comme en vol.
    j’ai précommandé l’ouvrage qui promet beaucoup s’il est aussi extraordinaire que le « Monsieur » que nous admirons et aimons…

  • SAINT-PAUL Roger

    Germain Chambost se livre
    J’ai volé 2 ans avec Germain sur Vautour B. Il m’avait procuré le plaisir de voler sur cet avion inconfortable et réputé « difficile. »
    Nous étions en équipage dans la poursuite du premier nuage atomique de Reggane.
    Il n’y a pas assez de mots dans le Robert pour définir ses talents et sa convivialité
    Nos souvenirs ont consolidé une amitié restée chaleureuse et constante.
    Je lirai son livre, car je les ai tous dans ma bibliothèque, y compris ses recueils de poèmes.
    Je les recommande vivement à tous ceux qui s’intéressent au domaine aéronautique.

  • Philippe MATHIEU

    Germain Chambost se livre
    Ayant grandi en Aquitaine, je dévorais les articles de Germain Chambost dans le quotidien régional Sud-Ouest.
    Je n’imaginais pas que des années plus tard je le rencontrerai ponctuellement sur le tour aérien des jeunes pilotes. Cela remonte maintenant à plus d’une dizaine d’années. Je lui avais fait adroitement part de mon admiration d’adolescent pour ses articles et mon plaisir de pouvoir converser avec lui. L’homme est modeste et ne cherche pas la gloire des médias. J’ai pu glaner une ou deux anecdotes de sa part lors de missions dans le « nuage atomique » à l’occasion des essais nucléaires français dans le désert algérien.
    Je continuerai à le lire, parce qu’il écrit bien, mais aussi pour rattraper le plaisir du temps jadis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.