Accueil » Marie Marvingt honorée au Mans

Marie Marvingt honorée au Mans

Marie Marvingt (1875 - 1963) est un personnage extraordinaire : "la fiancée du danger". © Coll. Jean Molveau

La ville du Mans a choisi de baptiser son stade de football « Marie Marvingt » en hommage à l’aviatrice et surtout la grande sportive que fut cette femme d’exception. La ville souligne avec fierté le fait que le stade du Mans devient la première enceinte sportive de plus de 20.000 places en France à porter le nom d'une femme. 

« À l’heure où il est nécessaire d’accompagner le rayonnement du sport féminin, à la veille des Jeux Olympiques de Paris et au moment de ces étapes de visibilité importantes qui médiatisent le Tour de France femmes et l’Euro de football féminin, Le Mans s’engage sur la reconnaissance des femmes sportives et de leurs talents. », explique la ville du Mans dans un communiqué de presse. « Marie Marvingt, pionnière de l’aviation, inventrice, sportive, alpiniste, infirmière et journaliste française, est une figure illustre et une femme qui a traversé le XXème siècle en étant de tous les combats, de toutes les guerres, de toutes les mobilisations. Son nom porte une nouvelle ambition pour le stade du Mans. Au moment où l’équipe féminine de Le Mans FC s’est installée en Ligue 2, ce choix traduit une réelle connexion avec les projets du territoire. Terre d’innovation et de réussite, notre territoire s’inscrit dans cette histoire de Saint-Exupéry aux frèresWright et maintenant avec la reconnaissance de Marie Marvingt ».

Marie Marvingt (1875-1963) était surnommée « la fiancée du danger». Elle s’est fait connaître avant la Première Guerre mondiale par ses multiples exploits dans des disciplines sportives et a été la première femme à terminer le Tour de France, en 1908, après avoir essuyé le refus des organisateurs. La découverte des sports de l’air est une révélation : aéronaute puis aviatrice, elle est l’une des premières femmes à voler seule et la première à traverser la Manche du continent vers l’Angleterre en 1909. L’année suivante, elle établit le premier record de la coupe Femina.

Souhaitons à Marie Marvingt la même renommée posthume que celle de Roland Garros. Elle le mérite.

Gil Roy

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.