Accueil » Un pilote d’Air France en toute simplicité

Un pilote d’Air France en toute simplicité

Moments choisis. Dans « 6 minutes 23… », François Suchel évoque librement son métier de pilote au sein d’Air France. Il revient aussi sur l’accident du Rio-Paris qui a secoué la compagnie nationale bien plus qu’elle n’a voulu le laisser paraître.

15.01.2016

6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis

« 6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis ». Tel est le titre du nouveau livre que signe François Suchel, ce pilote d’Air France, qui s’est fait connaître du grand public en reliant Canton à Paris, en vélo, en suivant le tracé d’une ligne aérienne qu’il connaissait parfaitement. Il propose cette fois-ci une immersion passionnante et sans concession dans la vie quotidienne d’un pilote de ligne d’une grande compagnie. Ce livre aurait pu ne jamais exister. 6 minutes et 23 secondes...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

14 commentaires

  • Nur DOLAY

    J’ai dévoré ce livre. Un seul défaut: il n’est pas assez long. J’aurais pu lire encore 200 pages. Très humain et bien écrit. Sans être pilote moi-même (je suis journaliste et écrivaine), j’ai adoré les récits liés à un métier fascinant. Les commentaires d’un idiot puant la jalousie n’enlèvent rien à la valeur de cet ouvrage qui est très instructif, à part le fait d’être passionnant.

  • Stormy
    Stormy

    En toute simplicité ? vraiment ? Livre pénible – comme l’a relevé quelqu’un d’autre, c’est moi, moi, moi, et meilleur que mes CDB du moment….. Moi aussi un jour j’écrirai peut-être un livre à ma gloire !

  • ReneB

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    Ce livre est Excellent… mais malheureusement trop court.
    « Ce qu’il y a de bien dans notre métier, c’est qu’on se remet sans cesse en question »

  • François

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    En toute simplicité? moi moi moi le meilleur même plus que mes CdB à l’époque…style empoulé qui plus est et absolument narcissique j’ai paumé 20€.

  • Daniele

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    Est-il possible d’accéder à ce livre en format électronique?
    Sans toit fixe, je n’achète pas de livre en papier… Trop lourd à transporter dans mes bagages
    Merci

  • Jean

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    Un livre qui se lit avec avidité ! Sans longueurs, vivant, technique et humain à la fois .
    J’ai moi-même raté le concours de l’ENAC il y a 46 ans pour un problème de physique bêtement non révisé, ai bifurqué vers la médecine, et ressent encore un petit pincement au coeur chaque fois que je me retrouve en siège économique au lieu d’être « tout devant » … Certain jugement péremptoire ci-dessus émane soit d’un idiot soit d’une grande gueule, en tous cas de quelqu’un qui ne semble pas connaître grand-chose au pilotage et à l’aviation …
    Bouquin chaudement recommandé, aux pilotes et non pilotes !

  • Thierry

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    Vraiment très bien.

  • lavidurev

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    « Si j’avais été à bord [ndlr : d’AF447], je ne sais absolument pas comment j’aurais réagi ».
    Le commentaire d’un homme honnête et qui sait de quoi il parle.

  • Wilbur

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    « si j’avais été à bord [ndlr: d’AF447], je ne sais absolument pas comment j’aurais réagi ».

    C’est plutôt inquiétant !

    • Mickaël

      Un pilote d’Air France en toute simplicité
      Au contraire pour moi. Ca veut dire qu’il ne préjuge pas de ses capacités futures de par les évènements passés.
      La sur confiance en soi se finit généralement au tas…

    • Wilbur

      Un pilote d’Air France en toute simplicité
      Quand on n’a pas confiance dans les lois élémentaires de l’aérodynamique et de la mécanique du vol on va aussi au tas.

    • chris40

      Un pilote d’Air France en toute simplicité
      Vous êtes très sévère avec François SUCHEL !
      Quand on est le premier à se trouver dans une situation extrème et inexplicable avec des alarmes visuelles et sonores ce n’est pas aisé d’abord de comprendre …..
      N’oubliez pas qu’ils étaient trois pilotes dans le poste .
      Maintenant c’est facile de dire ce qu’il fallait faire :
      « Maquette zéro de l’horizon de secours et manettes de poussée aux 3/4 avant . »
      Il faut dire que maintenir un palier au FL 350 cela se joue au 1/8 de degré de l’horizon artificiel et que c’est le PA qui le fait le mieux , a moins de rendre les passagers malades

  • FERRERI

    Un pilote d’Air France en toute simplicité
    En rupture de stock en ce moment.
    On peut lire également « Le plus beau bureau du monde » et « Lignes aériennes », tous deux de Jacques Darolles.

    • Urbancat

      Un pilote d’Air France en toute simplicité
      On peut le trouver en dématérialisé sur les plateforme que nous connaissons tous, A….et aussi la F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.