Accueil » Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui

Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui

Pour tous les passionnés d’aviation, Aéroscopia est désormais un passage obligé lors d’un séjour à Toulouse. Le nouveau musée toulousain fait désormais partie d’un circuit qui passe par les usines Airbus voisines et par l’exposition des Ailes anciennes de Toulouse, association dont les plus belles pièces sont désormais exposées à Aéroscopia.

8.08.2016

Ouvert en 2015, Aéroscopia est un musée interactif

Civil, militaire…

Aéroscopia présente la remarquable collection de maquette d’avions de l’association toulousaine Aérothèque

Aéroscopia propose des visites guidées ou libres

La visite de la soute du Super Guppy est un temps fort de la visite d’Aéroscopia

La collection des avions des Ailes Anciennes Toulouse avec le nouvel atelier de l’association et en arrière plan Aéroscopia

La ligne d’assemblage final de l’A380 demeure spectaculaire

Vue plongeante sur les A380 en cours de montage

La visite en bus du site Airbus de Toulouse offre des découvertes étonnantes

Aéroscopia et les Ailes Anciennes Toulouse , l’un ne va pas sans l’autre

Pour un passionné d’aviation, séjourner à Toulouse sans aller faire un tour du côté d’Aéroscopia, c’est un peu comme si un chinois allait à Paris, sans se rendre au Louvres. C’est inimaginable, d’autant qu’Aéroscopia n’a ouvert ses portes que début 2015 et est de ce fait, le plus récent des musées français dédiés à l’aéronautique. Et d’ailleurs, cette nouvelle structure est plus qu’un musée. C’est en effet un parcours de découverte aéronautique comprenant des expositions sur les sciences et techniques aéronautiques, jalonné d’avions légendaires comme Concorde, Caravelle, Super Guppy ou encore A300.

Le visiteur peut admirer ces machines depuis la galerie qui surplombe le hall principal de 7.700 m2 et haut de 23 mètres, avant de les approcher. Sous les ailes des géants, on découvre un Fouga Magistern un Vaught F8U1, un Crusader, un Paris, un Mig 15, un F-104 ou encore une Gazelle ou une Corvette. Ces avions proviennent pour la plupart de la collection de l’association Ailes Anciennes Toulouse qui depuis des décennies récupère et remet en état des aéronefs anciens. Le projet Aéroscopia lui a permit de mettre en valeur son travail, mais aussi de le poursuivre.

Au moment de la construction du magnifique bâtiment qui abrite le musée, les installations des Ailes Anciennes Toulouse ont été transférées sur le site d’Aéroscopia. Il est ainsi possible de prolonger la visite du musée avec celle du parc sur lequel sont stockées des dizaines d’avions et d’hélicoptères. L’association est devenue la réserve d’Aéroscopia. A ce titre, elle a été dotée d’un atelier moderne qui permet à ses membres d’effectuer les travaux de restauration dans des conditions de confort dont ils n’osaient plus imaginer qu’elles deviennent réalité un jour.

Aéroscopia et les Ailes Anciennes Toulouse sont situés juste derrière le site Jean-Luc Lagardère d’Airbus, entièrement dédié à l’assemblage final et à la mise en vol de l’A380. Ce complexe industriel qui occupe une surface de 50 hectares dont un hall d’assemblage de 10 hectares vaut lui aussi le détour.

Ce circuit de visite révèle tous les secrets du seul avion double pont du monde, de sa conception à sa commercialisation. Un belvédère surplombe la chaîne d’assemblage de l’A380, pour une vue panoramique de l’ensemble du site. Le circuit se poursuit avec la présentation des coulisses des essais en vol, dans la réplique d’une salle de télémesure, en suivant notamment le direct du tout premier vol d’essai de l’A380.

Un circuit en autocar est également proposé sur les 700 ha des sites d’Airbus à Toulouse-Blagnac. Les visiteurs découvrent sans descendre du bus comment est organisé Airbus à Toulouse, les différents sites, leurs fonctions et leurs particularités. Le guide présente le siège social, les bureaux d’études, les sites d’assemblage des Airbus A320, A330, A350, le bâtiment consacré à l’aménagement commercial, les centres de livraisons… Pour finir, le circuit longe les pistes de l’aéroport jusqu’au sud du site Jean-Luc Lagardère sur la zone Aéroconstellation de Blagnac, dédié à l’assemblage final de l’Airbus A380.

Le musée Aéroscopia, le site des Ailes Anciennes Toulouse, l’unité d’assemblage final de A380 et les usines Airbus peuvent être visitées indépendamment. Rien ne vous empêchera de faire les quatre et même de finir par une visite à boutique.aero, une autre institution de Blagnac. Les chinois visitent bien l’Europe en une semaine, en faisant un crochet par les magasins d’usine de Troyes !

Gil Roy

 

Informations Pratiques

Musée aeroscopia : la visite découverte (1h30)

Aéroscopia, un musée moderne

Elle s’adresse à tout public, individuels regroupés ou groupes et permet aux visiteurs de s’immerger dans le musée au travers d’une découverte générale de la collection. Une visite idéale comme préambule à la visite libre ou à d’autres visites thématiques.
http://musee-aeroscopia.fr/

Let’s visit Airbus : visite Airbus découverte (1h30)

Présentation de la ligne d’assemblage final de l’A380

Cette visite du site Jean-Luc Lagardère est entièrement dédiée à l’assemblage final et à la mise en vol de l’Airbus A380 !
Réservation préalable obligatoire au 05 34 39 42 00 – www.manatour.fr

Let’s visit Airbus : Circuit Panoramique (1h30)

La visite en bus du site Airbus de Toulouse

Un circuit en autocar sillonne les 700 ha des sites de l’avionneur.
Réservation préalable obligatoire au 05 34 39 42 00 – www.manatour.fr

Ailes Anciennes Toulouse

Visite guidée aux Ailes Anciennes Toulouse

La visite des Ailes Anciennes Toulouse (collection, réserves et ateliers) est un parfait complément à la visite du musée aeroscopia, permettant aux visiteurs de découvrir l’envers du décors et le travail des bénévoles qui œuvrent à la préservation du Patrimoine. Billetterie Disponible à l’accueil du musée aeroscopia.
Visites guidées : Samedi matin à 9h30 et 10h30
Visites non guidées :
Du Mardi au Vendredi : de 14h à 18h (dernières entrées vers 17h)
Le Samedi : de 9h à 18h (dernières entrées vers 17h)
http://www.aatlse.org/

1 visite libre du musée aeroscopia + 1 visite guidée Airbus = 23 € par adulte / 19 € tarif réduit / gratuit pour les – de 6 ans
2 visites guidées airbus (visite Airbus découverte + circuit Panoramique) = 23 € par adulte / 19.50 € tarif réduit / gratuit pour les – de 6 ans
1 visite libre du musée aeroscopia + 1 visite des Ailes Anciennes = 16.50 € par adulte / 9.50 € pour les enfants de plus de 6 ans

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

10 commentaires

  • Buffet Pierre

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Erratum… Mr TURCA…..T
    Justesse de l’orthographe du nom.
    Merci à celle qui me l’a fait remarquer.
    Ouf…au moins un lecteur…..:-))

  • yves gosselin

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Merci pour cette présentation d’Aeroscopia, elle me fait repenser à un ami cher disparu il y a peu et dont la carrière ne peut être dissociée de Toulouse, André TURCAT, qui par ses qualités humaines et sa grande culture nous manquera longtemps, il était le dernier trait d’union vivant entre les débuts de l’aéronautique et nos jours. Jeune il avait côtoyé des pionniers, plus tard il participa aux début d’Airbus. Parcours inégalable !
    Je J’ai pas encore eu l’occasion de visiter, mais André appréciait ce musée.

    • Pierre BUFFET

      Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
      Bonjour

      Merci à Gilles ROY et à toute son équipe de nous rappeler qu’il y a des lieux à découvrir, des noms à se rappeler, des connaissances oubliées, parfois enfouies par la somme des nouvelles découvertes.

      Il y aura toujours des détails qui seront corrigés, avec la même soif et le même bonheur de transmettre, par les spécialistes du détail, ce qui prouve combien tout le monde se sent concerné par le devoir de mémoire collective.

      Quelle belle idée que de nous offrir, en qualité de  » généralistes des spécialités « , toutes ces informations, informations si utiles aux futures générations, mais aussi aux curieux de la technique ou, tout simplement, à toutes celles et ceux portant intérêt à l’histoire des humains via la technique.

      Mr André TURCA porte haut, par son nom illustre, le passage de l’aviation empirique à l’aviation scientifique.

      Fort heureusement, il y a encore des témoins prestigieux vivants de cette période, tels Mr Michel RETIF, Pierre CANEILL…. respectivement mécanicien et ingénieur d’essais.

      A les rencontrer, vous constaterez avec plaisir combien l’œil reste vif et pétillant en commentant l’évolution du dernier moteur récemment à l’étude, et la mémoire excellente pour nous rappeler, avec une modestie incroyable, les progrès dont ils furent tout à la fois, acteurs et témoins…

      Merci à des acteurs tels Claude LELAIE, qui, par ses ouvrages, nous permets de suivre le travail des nouvelles générations « d’essayeurs d’avions » au travers de noms mis sur des visages, et nous rappeler Jacques ROSAY, Gerard DESBOIS, Jacky JOYE….etc..

      Aujourd’hui, les humains dédiés aux essais ou aux expérimentations, (tel le C.E.P.A. qui a célébré son centenaire en juin dernier)., sont devenus des passeurs de frontières pour que d’autres humains, dont le travail est de conduire la mission, aient les moyens de se libérer des contraintes de conduite moteur ou systèmes, afin de garder un maximum de neurones disponibles pour l’objectif de départ.

      S’ils sont devenus moins prestigieux pour le grand public, c’est qu’ils sont moins, voire plus du tout médiatisés, et pourtant, ils n’en restent pas moins indispensables, et pas moins présents dans chacun des vols que nous effectuons dans un confort inouï sur des distances impressionnantes..

      Sans les humains, rien n’eut été…

      Merci et Bravo à aérobuzz et à toutes et tous les « raviveurs » de mémoire….!!

      Bonne fin d’été… ;-))

      Pierre BUFFET

  • Musée aeroscopia

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Merci Mr Roy de cette très belle mise en valeur du site aeroscopia & des Ailes Anciennes.

    Depuis le début l’été, deux nouveaux appareils ont fait leur entrée au musée aeroscopia : le Spirit of Cavaroc, un ULM de moins de 250 kg construit à partir de 1985 à Figeac, déposé par les Ailes Anciennes, et le Pou du ciel, avion de loisirs déposé par la famille de Monsieur Rodolphe Grunberg, le constructeur.

    Deux nouvelles pièces de collection à découvrir sans plus tarder !

  • Jean Pierre

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Merci à toi Gil pour cette série de présentation sur les musées, elle permet de découvrir des trésors, merci aussi à Sylvain qui a simplement brossé le contexte de ce magnifique musée qu’est Aéroscopia mais également des associations partenaires qui œuvrent dans l’ombre.

  • Grisez Ph.

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    J’ai visité ce beau musée , et j’en ai même profité (lâchement ? ) pour m’intégrer à un groupe qui écoutait le topo de sa guide sur les célèbres Wright Bros., leur envol sur ce plans canard ,… et …rien sur LP Mouillard , dont la lecture de son livre « L’empire de l’air  » les avait décidés -dixit l’Illustration ,dont j’ai donné la copie ici ,il y a peu – à entrer dans cette aventure ; et rien non plus sur Octave Chanute , immigré français aux US ,communicateur géant ,qui leur a facilité le travail , pour les plans (ailes bi-) du Flyer , et surtout – ce qu’avait un peu mis de côté Ader pour sa Bat magique – les gouvernes , en l’occurrence le vrillage des plans ( façon oiseau ,le plan abaissé côté virage !, mais c’est une autre histoire …) . Car ce cher Octave était comme par hasard branché sur Mouillard , et lui avait écrit -j’ai tenu en mains (!) sa lettre , au Musée du Bourget , ..ce qui ne doit plus être ,j’espère , possible – que lui ,Mouillard ,avait des idées ,mais pas de moyens ,et que lui ,Chanute , savait lui faire breveter ses idées – dont le vrillage , observé sur les oiseaux – pas mal vu …- Chose faite ,avec à la clef une somme de quelques milliers de francs ,ou dollars , qui permirent à LPM de réaliser d’ autres protos .
    Donc … le groupe applaudit ,et je dégage ,sous le regard médusé de la guide ! ..Et pour assurer le coup ,j’envoie un mail à l’adresse du musée …sans aucune réaction ! (Il y a des fous en liberté , ont ils dû penser …car j’avais fait sans doute pour les historiens un crime de lèse Wright …tant pis , j’assume ! )

    • Patrick DABAS

      Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
      Comme on aura toujours du mal à se mettre d’accord sur les « premiers », en ce qui concerne les idées et les approches du vol et de sa maîtrise je propose de transiger avec George CAYLEY

  • Philippe CAUCHI

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Bien que j’ai visité les merveilleux musées que sont The Museum of Flight à Seattle et The Museum of the US Air Force à Dayton et The 8th Air Force Museum à Warner Robbins AFB, Aéroscopia m’attire depuis son ouverture et ce reportage accentue cet attrait.

  • Jean-Pierre CONDAT

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Et en complément, voici l’affiche que j’avais réalisée pour l’ouverture de ce musée…

  • Sylvain

    Visite guidée de l’aéronautique toulousaine d’hier et d’aujourd’hui
    Merci Gil !
    En effet, il y a une parfaite complémentarité entre les différents sites : Aeroscopia, Ailes Anciennes et Airbus.
    Tout comme il y une complémentarité entre les associations partenaires d’Aeroscopia : Aérothèque, Aérocherche, Cap Avenir Concorde, Ailes Anciennes, ANAE, Replic’Air, Spot’Air, Terre d’Envol, etc. Toutes ces associations et leurs bénévoles travaillent main dans la main pour que le Musée Aeroscopia dispose de collections à présenter. Il reste encore beaucoup à faire pour qu’Aeroscopia devienne la vitrine du travail des bénévoles, mais le succès du musée étant au rendez-vous (220.000 visiteurs l’an dernier), on peut espérer 😉

    Quand on pense que pendant 35 ans, on a dit et redit que le succès serait au rendez-vous, que le public serait là, et qu’il a fallu tant de temps et d’effort pour que ce musée voit le jour…

    Quand au « Hangar des Ailes Anciennes », dit « Atelier des Avions » (car les Ailes Anciennes n’y sont pas seules), il est le fruit de beaucoup d’efforts de la part de plusieurs des associations, bien aidées par la Mairie de Blagnac, Airbus et les entreprises de construction. Il héberge aussi l’Aérothèque et Cap Avenir Concorde qui espèrent ouvrir leur partie au public prochainement. Le projet Hangar avoisine les 400.000€ dont la grande majorité provient des associations (au moins 250.000€ pour les Ailes Anciennes) et d’un emprunt bancaire souscrit par les associations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.