Accueil » Débat et opinion » Inno66, formation multimédia pour la maintenance aéronautique

Inno66, formation multimédia pour la maintenance aéronautique

Dans le cadre du programme Erasmus+, soutenu par la Commission Européenne, le projet Inno66 cherche à démontrer la validité d’un support multimédia innovant pour renforcer la formation de base des techniciens d’entretien d’aéronef visant la licence européenne EASA Part66. Jérôme Aymes, coordinateur du projet Inno66, présente ici la plateforme internet permettant d’accéder à des cours au format e-learning et serious game.

Le projet Inno66 est porté par LCI e-Learning & Training solutions, AFMAé, Tecnifutur et Astech. © Inno66

Avant de lire l'article

L'article est classé dans la catégorie "débat et opinion", il reflète donc le point de vue de l'auteur. Il n'engage pas la rédaction d'Aerobuzz. Si vous souhaitez, réagir n'hésitez pas à le faire via les commentaires au bas de la page.

La maintenance aéronautique est un enjeu stratégique pour la Commission Européenne qui incite les futurs travailleurs à rejoindre ce pôle industriel. Ce secteur est aussi stratégique pour les partenaires du consortium Inno66 car il permet un échange et une réflexion au niveau européen entre des entreprises certifiées dans la formation de maintenance aéronautique.

Licence Part 66, le sésame pour les techniciens de maintenance aéronautique en Europe

Le règlement Partie 66 définit les licences de maintenance d’aéronefs et établit notamment les exigences relatives à leur délivrance. Ces licences sont l’un des éléments indispensables pour qu’un technicien soit habilité à prononcer une remise en service d’un aéronef après une opération de maintenance. Les conditions requises définissent des exigences minimum d’éducation (examen de fin d’études, langue de travail, etc.).

Pour obtenir ces licences, les stagiaires doivent recevoir une formation de base (théorique et pratique) allant de 650 à 2.400 heures suivant le type de licence visée. Afin d’aider les étudiants tout au long de ce processus de formation, les partenaires de Inno66 ont développé une plate-forme multimédia immersive qui rassemble des résumés des différents modules au programme des licences officielles ainsi qu’un ensemble de serious games qui permet aux utilisateurs d’expérimenter virtuellement des opérations normales mais aussi des situations anormales ou des pannes qu’il est difficile d’expérimenter sur avion réel pour raison économique ou de sécurité.

Orienté Licence B1.1 niveau 3

Cette plateforme novatrice, disponible en anglais et en français, constitue un progrès important pour les systèmes d’enseignement et de formation professionnels en proposant un outil complémentaire et informel pour améliorer les compétences des stagiaires tout en promouvant l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

C’est un dispositif « blended learning », c’est-à-dire que les synthèses de cours proposées sur Inno66 viennent en complément du présentiel. Le contenu d’Inno66 couvre actuellement les principales notions de la licence B1.1 niveau 3, niveau particulièrement exigeant que les élèves ont du mal à comprendre lors de leur formation.

Les cours proposés sur Inno66 viennent en complément du présentiel. © Inno66

Les apprenants se connectent à cette académie virtuelle par internet. Les cours, animés et sonorisés, permettent de mieux assimiler et plus rapidement les notions. Inno66 permet de faire le suivi précis de son parcours et réaliser son auto-évaluation: liste des contenus consultés et pourcentage de réussite aux questionnaires.

Améliorer les compétences de tous pour une certification européenne

Inno66 est destiné aux futurs techniciens préparant les licences de maintenance européennes mais aussi aux techniciens voulant rafraîchir leurs connaissances. Cette solution est adaptée aux instructeurs et centre de formation aux licences européennes qui peuvent l’utiliser comme support de cours.

La méthodologie du projet Inno66 et la plate-forme sont facilement transférables à d’autres contextes européens et contribue à améliorer le niveau de connaissances des travailleurs européens. De cette façon, le projet Inno66 participe, dans une perspective à long terme, au développement de la formation professionnelle supérieure des adultes européens et à la promotion de systèmes d’apprentissage informels.

Jérôme Aymes

 

Pour tester cette plateforme, passez par l’intermédiaire du site web d’Innov66


Les partenaires du projet Inno66
  • LCI E-learning and training solutions, société d’ingénierie française, créée en 1996, experte dans la conception et la production de modules d’apprentissage et de formation. LCI coordonne le projet Inno66. Son rôle est de développer le support interactif basé sur les spécifications et contenus mis au point par les opérateurs de formation.
  • Association pour la Formation aux Métiers de L’Aérien (AFMAé) a été fondée en 1996 à l’initiative d’entreprises Françaises de la construction aéronautique, de la maintenance aéronautique, des services aéroportuaires, de la Fédération Nationale de l’Aviation marchande et du GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales). Elle propose deux types de formation: apprentissage et formation professionnelle continue. Elle est sollicitée dans le projet pour la définition de plusieurs scénarii du serious game et a validé l’approche méthodologique et le contenu des modules. Elle sera également chargée d’expérimenter les outils informatiques en France et à évaluer cette phase de démonstration.
  • Technifutur, organisme de formation pour les salariés, les demandeurs d’emploi, les enseignants et les étudiants, est actif dans 14 domaines : aéronautique, assemblage, automation, CAO FAO, énergie et environnement, image et multimédia, maintenance, mesure et contrôles, micro-technologie, organisation, surfaces et matériaux, techniques industrielles, usinage, et d’autres services comme le conseil, le soutien à la R&D, le e-learning, la pré-industrialisation.
  • Astech (Atlantique Simulation & Training Technologies) a une expertise importante dans le développement de systèmes d’évaluation en ligne et d’e-learning pour l’industrie de l’aéronautique, en particulier pour les techniciens d’entretien. Son activité est axée principalement sur des logiciels spécialisés pour les examens de certification comme ceux de la partie 66 des organismes de formation EASA Part 147 ou des organismes de formation au vol FAA Flight Training organisations (FTO).

 

 

 

 

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

cfc