Accueil » La compatibilité électromagnétique, un enjeu de sécurité au quotidien ?

La compatibilité électromagnétique, un enjeu de sécurité au quotidien ?

A l’occasion du Congrès EMC Europe, conférence internationale annuelle qui se tiendra pour la première fois à l’ESEO à Angers du 4 au 8 septembre 2017, André Durier, chef de projet à l’IRT Saint-Exupéry, décrit ici les enjeux de la compatibilité électromagnétique pour les secteurs aéronautique et automobile.

1.09.2017

Les matériaux composites à base de carbone n’ont plus les caractéristiques des matériaux métalliques, comme la résistance aux émissions électromagnétiques et la conduction des courants issus d’un impact de la foudre. Des solutions alternatives sont mises en place par les constructeurs aéronautiques. © Airbus

Avant de lire l'article

L'article est classé dans la catégorie "débat et opinion", il reflète donc le point de vue de l'auteur. Il n'engage pas la rédaction d'Aerobuzz. Si vous souhaitez, réagir n'hésitez pas à le faire via les commentaires au bas de la page.

A l’heure des objets connectés, où de plus en plus de composants entrent dans la fabrication de tous nos outils du quotidien, comment concevoir des éléments qui fonctionnent correctement ensemble sans produire de perturbations électromagnétiques menaçant la fiabilité des systèmes électroniques et la sécurité des personnes ? Près de 300 chercheurs, spécialistes et experts mondiaux se réuniront lors du Congrès EMC autour de la compatibilité électromagnétique et ses implications dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne.

Qu’est-ce que la compatibilité...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de André Durier

chez Aerobuzz.fr
Ingénieur en électronique depuis 1988, André Durier était Project Manager chez Siemens Automotive VDO avant de devenir Expert technique en CEM chez Continental. Il a participé à de nombreux projets de recherche. Depuis 2014, il est Program Manager à l’IRT Saint Exupéry en charge de projets sur la fiabilité et la robustesse des composants électroniques.

4 commentaires

  • Patrice Legun

    Bonjour,
    Sont évoqués dans cet article des « problèmes » de compatibilité….
    Seulement, il n’y a pas que les incidents, voire de petits accidents, il y surtout les risques engendrés volontairement par des malfaisants. Il n’est pas exclu que un ou plusieurs passagers embarquent avec un dispositif volontairement perturbateur, à utiliser seul ou associé à d’autres…

  • Jean-Charles Gautherot

    La DO 160 (ou encore ED14) n’ est pas un norme mais un document (european document…En bon franglais!!!) donc « la » est inappropriée
    Par ailleurs, si les coups de foudre nuage terre passant par la structure avion sont les plus violents, les coups de foudre intra ou internuage gestion sont les plus fréquents

  • michael tolini

    L’usage de la 4G est et sera toujours inerdit a bord d’un avion car meme avec une puissance est inferieure a 1 watt, si tous les pax d’un gros porteur se mettent a utiliser leur telephone cela peut generer des interferences.
    Pour ce qui est de la WIFI on Board, la puissance de la borne et de tous les utilisateurs est extremement faible car la portee n’exede pas qqs dizaines de metres.
    A comparer a la portee d’un telephone cellulaire qui peut etre dans certains cas de plusieurs kilometres.
    Vous pouvez continuer a faire joujou avec votre Mac sans risque :)))

  • Vladimir_K
    Vladimir_K

    Je commence à ne plus comprendre ; avant l’usage des portables était interdit dans les avions. Maintenant, on met des bornes wi-fi et cela ne semble pas déranger… et finalement on nous dit à nouveau que les appareils électroniques dans les avions est un problème.

    Pouvez-vous nous éclaircir s’il vous plait ? Y-a-t-il des risques à utiliser son smartphone, sa tablette ou son portable dans un avion (mis à part le fait qu’en cas d’accident, un Macbook en métal qui traverse l’avion, ça peut faire mal et bloquer une issue de secours) ? Quel est le niveau de risque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.