Accueil » Un pilote aveugle pose un avion sans aide extérieure

Un pilote aveugle pose un avion sans aide extérieure

Pour Thomas Baudin (SyNext) qui a mis au point le système d’aide Soundflyer, il s’agit d’une « première mondiale ». Président d’aéroclub et entrepreneur, il est surtout partenaire des « Mirauds Volants », l’association de pilotes d’avion aveugles. Avec les membres, il a développé un système d’aide au pilotage afin de rendre le pilote aveugle le plus autonome possible. Le dispositif a été testé lors d’un vol complet sans que l’instructeur de sécurité n’ait quelque information à transmettre au pilote aveugle.

31.03.2017

Le pilote équipé du Soundflyer, fixé sur sa jambe, aux commandes d'un Robin DR400. © SyNext

Avant de lire l'article

L'article est classé dans la catégorie "débat et opinion", il reflète donc le point de vue de l'auteur. Il n'engage pas la rédaction d'Aerobuzz. Si vous souhaitez, réagir n'hésitez pas à le faire via les commentaires au bas de la page.

Pour la première fois un pilote aveugle a posé un avion sans l’aide du pilote de sécurité installé à ses côtés. Ce pilote, membre de l’Association Européenne des Pilotes Handicapés Visuels « Les Mirauds Volants »[note]« Les Mirauds Volants  » est une association créée en 1999 par Patrice Radiguet dans le but de permettre aux personnes fortement déficientes visuelles d’accéder au pilotage d’avions légers, de planeurs ou d’ULM.[/note]a réalisé un vol intégral, du décollage à l’atterrissage, sans intervention de la part d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

8 commentaires

  • Flagoo

    « Voir et Éviter », Règles de l’Air… Il y a comme une contradiction entre le premier mot et la condition d’aveugle, non ? Donc soit c’est de l’IFR en espace contrôlé et un PA sait faire les choses, soit c’est du VFR en classe G et c’est comme un drone, c’est dangereux… 🙁

    • Thomas Baudin

      Bonjour,

      En effet le « Voir et Eviter » est bien complexe lorsqu’on est aveugle… mais c’est là qu’intervient tout de même le pilote de sécurité à bord. Et pourquoi ne pas envisager intégrer à l’avenir un système de Voir et Eviter dédié aux drones sur le système du SoundFlyer ? Un aveugle pourrait très bien respecter les règles de l’air dans cette condition!
      Quoi qu’il en soit les pilotes aveuglent volent systématiquement avec un pilote à coté pouvant assurer la sécurité et reprendre les commandes à tout instant si l’aveugle venait à « perdre les pédales »

  • anemometrix

    Bonjour,
    Je trouve qu’il est bien difficile d’imaginer quels sont les plaisirs d’un aveugle pilotant un avion. Fermons les yeux, imaginons … non, ce n’est pas possible.
    Ce serait bien qu’un pilote aveugle nous fasse part de ce monde qu’il nous est impossible d’appréhender : sensations du corps, des bruits, imagination, création d’un monde intime ?…
    Le pilotage aux instruments est une lutte contre toutes ces sensations issues de l’oreille interne … est-ce le contraire pour un pilote aveugle, habitué à sublimer les sens ? Ou bien plus simplement un suivi aveugle des informations transmises ?…
    Quoiqu’il en soit : épatant !

    • Raymond75

      J’aurai tendance à partager votre interrogation, mais la véritable finalité de cet appareil se situerai plutôt dans le dernier paragraphe de l’article : ‘Dans un futur très proche, la technologie développée pourra servir à aider les pilotes valides pris dans des conditions de vol inusuelles : mauvais temps non anticipé, atterrissage de nuit, posé d’hélicoptère dans la neige ou la poussière… Autant de situations ou le pilote voyant se retrouve à évoluer dans des conditions très proche d’un pilote aveugle ! ‘

    • Thomas Baudin

      Bonjour!

      Les aveuglent pilotent en effet en lutant contre les illusions sensorielles… mais elles sont limitées car le dispositif permet d’avoir un bon « ressenti » de l’attitude de la machine. Un pilote voyant découvrant le système peut parfaitement faire une petite navigation, des virages de 360° et un circuit de piste en étant guidé par un pilote voyant à ses cotés.
      Les sensations sont surprenantes mais très intéressantes… et le système permet à un aveugle de maitriser une machine un peu comme un voltigeur exploite son aéronef sans se soucier du paysage 🙂

  • handicap

    Le politiquement correct…
    Le terme « en situation de handicap » a tendance à remplacer le terme « handicapé », comme si être « ESDH » était plus doux à vivre ou moins heurtant pour l’oreille. Etre « en situation de handicap », c’est avoir un problème ponctuel, lié à une situation précise : ma mère de 1m60 est en situation de handicap lorsqu’elle veut changer l’ampoule d’un plafonnier, alors que mon mètre 87 me permet de le faire aisément. A l’inverse, je me retrouve en situation de handicap à la période de Noël lorsque les supermarchés laissent pendre bien bas leurs grands panneaux publicitaires dans les rayons (soit je me baisse, soit je me blesse). Une personne en fauteuil roulant est handicapée, même si elle n’est pas toujours en situation de handicap : installée à un bureau adapté, elle n’est pas moins efficace qu’un « valide » (ou « en situation de validité » ?).
    Je préfère l’humour des « mirauds volants » !

    • Parparin

      Ahhh la bonne critique bien Française toujours a râler, mais rien sur l’homme qui a développer.
      Mieux vaut qu’il quitte ce pays avec son invention ou il trouvera des finances, sera reçu comme un entrepreneur et créera des emplois au lieu de rester avec ces grincheux de Français qui pendant ce temps se gargariserons sur sa situation ou son handicap…. qui élaborons un projet de loi pour le développement de la situation handicap d’un handicapé pendant les dix prochaines années mouarffff

      Toute une philosophie.

      Bravo à pilote développeur d’idée et qui doit bien rigoler des tetes pensantes sur la situation de son handicap
      Quel plaisir qu »il doit avoir à voler et poser un avion

      Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.