Accueil » Défense » Afghanistan : les États-Unis préparent des évacuations par voie aérienne

Afghanistan : les États-Unis préparent des évacuations par voie aérienne

L'Aéroport de Kaboul, point d’entrée dans le pays pendant la guerre, point de sortie quand les choses tournent mal. Toute ressemblance avec ce qui s’est passé en 1975 à Saïgon serait purement fortuite. Ou pas. © US Air Force

Face à l’effondrement prévisible des forces armées de Kaboul, les États-Unis donnent le signal de la débandade et mettent en place un pont aérien pour évacuer leurs diplomates et plusieurs milliers de supplétifs afghans.

Les C-17 américains vont être à la manœuvre dans les jours prochains pour amener près de 3.000 soldats sur l’aéroport de Kaboul. Ajoutée aux 650 militaires US toujours présents dans le pays, cette force aura pour mission de tenir l’aéroport et d’encadrer l’évacuation dans le bon ordre des diplomates et de très nombreux afghans : on parle de plusieurs dizaines de milliers de demandeurs d’asile, anciens supplétifs afghans et leurs familles !

Les Américains disposent toujours à Kaboul de quelques hélicoptères...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

11 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’Afghanistan est un joyeux bourbier (très sec !) où les chinois s’enliseront comme les autres… Comme au Vietnam d’où ils sont repartis la queue dans les pattes après une tentative d’implantation au départ des ricains.
    En attendant, on laissera tomber les « supplétifs » , longue tradition des grandes puissances: harkis algériens face au FLN, Kurdes face à Daesh ou Erdogan, fixeurs afghans face aux talibans. Pas de quoi être fier.
    Ce qui nous intéresse plus nous, lecteurs d’Aérobuzz, c’est qu’avoir privé l’armée Afghane de soutien aérien prouve à contrario que, s’il est indispensable, il ne suffit pas.
    Y compris avec de beaux « joujous » hors de prix qu’on ne salit pas dans les sables…

    Répondre
    • Bien dit tout çà….!!! et l’étonnant c’est d’être publié. Les Ricains comme d’habitude sont intervenus et comme d’habitude prennent une branlée et comme d’habitude fuient !!!! 😂🤣😂

      Répondre
  • Les talibans ne sont pas Al-Qaïda, ils ne sont pas en lien avec les mouvements musulmans divers se trouvant en Afrique, ils ont leur doctrine qui se cantonne à l’Afghanistan.

    Répondre
  • par François Henriot

    D’accord sur Biden! Mais les Talibs étaient bien bloqués par… les Américains. On se dit « Bonne semaine »?

    Répondre
  • par François Henriot

    Bonjour Aerobuzz, sans aucune polémique. Certes, les Américains ont finalement échoué en Afghanistan, que nous et tous les autres avaient déjà quitté. La question est que personne, en Europe, ne veut contribuer plus largement à l’effort otanien… ou éventuellement européen. Seule la France voire le Royaume-Uni dépensent encore pas mal pour leur défense. Alors, où va-t-on? Question douloureuse: si dans trois ou quatre ans l’Algérie tombe aux mains d’un système islamiste, comment la France et l’Europe se défendent-elles?

    Répondre
  • et le vieux Biden, quand on lui demande si l’Amérique a perdu la guerre, sourit niaisement et tourne les talons sans répondre. Tout un symbole !
    Les Ricains sont en train de se prendre une claque équivalente à celle de Saïgon …
    Ce n’est pas grave, leur cinéma continuera à les gaver d’images comme quoi ils sont les plus forts.
    Et les Russes, les Chinois, et quelques autres rigolent bien.
    Gros porteurs et hélicoptères sur les toits nous préparent un beau meeting aérien.
    Déjà qu’en temps « normal », Kaboul vaut le détour avec le bourdonnement incessant des hélicos (car à partir d’un certain statut social, on ne prend plus la voiture là-bas, même pour traverser la ville..)

    Répondre
  • 1975 Saigon, 2021 Afghanistan… bye, bye, USA. La Chine, nouvel Empire, prend les commandes du monde.

    Répondre
  • La charia pour mode de vie, evidemment nous dans les pays dit  » evolués », ça nous branche pas trop bien sur les tetes coupées, les coups de fouet, le refuse d education des filles, on a voulu empecher ça mais tout le monde s est cassé les dents, la solution n etait peut etre pas que militaire….

    Répondre
  • par Alexandre Aubin

    Tout ça pour ça…
    Les Talibans vont créer un état islamique avec lequel il faudra compter.
    Est-ce le début de la fin pour la suprématie occidentale ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.