Accueil » Alouette 3 de la Marine : modernisation en vue !

Alouette 3 de la Marine : modernisation en vue !
premium
libre

L’Atelier Industriel de l’Air de Cuers Pierrefeu va moderniser les dernières SA-319 « Alouette 3 » de la Marine nationale. De quoi permettre à ces treize hélicoptères de légende de rester en service… jusqu’en 2026 !

5.10.2016

Fiable et simple à mettre en œuvre, l’Alouette 3 joue toujours le « Pedro » du porte-avions Charles de Gaulle. De jour uniquement, car la nuit appartient au Dauphin qui dispose de l’équipement permettant la tenue du stationnaire en vol aux instruments … © Frédéric Lert/Aerobuzz

 

On dit des parachutistes qu’ils ne meurent pas, ils remontent simplement au ciel pour se regrouper. Eh bien l’Alouette 3 c’est pareil : elle ne meurt pas, elle descend à l’Atelier Industriel Aéronautique de Cuers-Pierrefeu (Var) pour se régénérer… L’établissement qui dépend indirectement de l’armée de l’Air va donc moderniser les treize dernières Alouette SA-319B pour leur permettre de durer dans de bonnes conditions jusqu’en 2026, date approximative de leur retrait de service.

2

Bon d’accord, l’Alouette 3 est une chouette machine, une vraie mobylette. Mais ceux qui volent à son bord tous les jours aspirent parfois à connaître un appareil un peu plus moderne… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Si le calendrier glisse vers la droite, il serait même possible de voir ces hélicoptères encore en service 70 ans après le premier vol du prototype. C’était en 1959 ! Le programme de modernisation qui se met en place n’est pas vraiment une nouveauté toutefois : il a été acté depuis 2010 pour répondre aux exigences de l’OACI en matière de circulation aérienne. Et puis les choses ont trainé grâce à un moratoire courant jusqu’à 2018. Maintenant que ce moratoire arrive à son terme, la Marine ne va pas tarder à se retrouve au pied du mur.

Mise aux normes OACI

L’essentiel du chantier à venir va donc porter sur une mise aux normes OACI des équipements de bord. Avec en premier lieu l’ajout de radios au pas 8,33 kHz et d’un transpondeur mode S. Et puis, tant qu’à faire, les Alouette recevront une cartographie numérique. Il est douteux que l’AIA parvienne d’ici 2018 à lancer les études de modernisation, réaliser un prototype et industrialiser les solutions techniques retenues.

3

Bien menée, l’Alouette 3 sait encore faire preuve d’une belle agilité. La grand-mère est restée souple malgré son âge… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Selon les officiels rencontrés pendant le salon ADS Show de Bordeaux, il est plus probable que l’AIA fera les études, achètera et intégrera les nouveaux équipements dans un prototype, la DGA se chargeant ensuite de qualifier les solutions retenues. Le chantier proprement dit pourra alors débuter sur les treize Alouette concernées.

Des SA316B aux SA-319B

Rappelons que la Marine a acheté 37 Alouette 3 dans les années soixante. Elle a été séduite, mais qui ne l’a pas été, par les performances de l’appareil, sa simplicité et son efficacité. Les premiers modèles reçus étaient des SA316B dont certaines furent équipées pour le vol aux instruments. Puis sont venues les SA-319B qui nous intéressent aujourd’hui. Plus puissantes et mieux équipées, armées de deux torpilles légères, elles furent embarquées sur les frégates anti sous-marines. Ces hélicoptères armés et embarqués représentaient un grand progrès pour la Marine. Les Alouette furent ultérieurement remplacées par le Lynx dans ce rôle.

4

Trois places devant, quatre derrière, et des sièges qui se retournent : trente ans avant Renault, Sud Aviation invente le monospace… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Deux unités sont aujourd’hui encore équipées des SA-319 : la flottille 35F qui fournit notamment un hélicoptère « Pedro » de sauvetage sur le Charles de Gaulle. A l’heure où ses lignes sont publiées, une vénérable Alouette 3 est donc embarquée sur le porte-avions qui fait le coup de feu au Moyen-Orient. En 2008, une Alouette 3 participa même en Somalie au raid contre les preneurs d’otages du Ponant. C’est dire si l’ancêtre n’est pas timide…

Pièces d’origine

L’autre utilisatrice des Alouette est l’escadrille 22S de Lanvéoc, dont la mission est la formation à l’appontage. Les pilotes d’hélicoptères des trois armes et même de la Gendarmerie viennent profiter du savoir-faire de la 22S en la matière. A noter que la 22S est la dernière utilisatrice militaire en France des SA-316.

5

Entrainement à l’appontage pour cette Alouette de la 22S. L’appareil est l’un des derniers en service pouvant être pilotée directement, sans servocommandes venant démultiplier les efforts. © Frédéric Lert/Aerobuzz

7

C’est marqué sur la plaque constructeur de cette SA-316 croisée dans le hangar de la 22S : date de fabrication, avril 1962. © Frédéric Lert/Aerobuzz

Dans le magnifique hangar de la 22S à Lanvéoc, qui prend de faux airs de musée, on trouve des plaques constructeur datant de 1962 ! (photo ci-dessus) Au hasard des grandes visites, ces plaques ont d’ailleurs été refaites et ne portent plus le nom de Sud Aviation mais celui d’Eurocopter.

8

Cette Alouette de la 35F est amenée sur son spot de mise en route sur le Charles de Gaulle. Une scène qui se répètera encore pendant quelques années… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Ce qui signifie deux choses : d’une part que les Alouette les plus anciennes sont facilement deux fois plus âgées que les jeunes pilotes en instruction qui s’installent à leur bord. On a d’autre part l’habitude de dire que dans un hélicoptère, la seule pièce d’origine à l’issue d’une longue carrière est la plaque constructeur, toutes les pièces ayant progressivement été remplacées. Eh bien non, même pas…

6

Un balcon sur la mer… L’Alouette reste synonyme de visibilité exceptionnelle avec son tableau de bord minimaliste et sa verrière généreuse. La quintessence de l’hélicoptère… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Peut-être verra-t-on un jour des Alouette 3 signées Airbus Helicopters. En vérité je vous le dis, la dernière pièce d’origine risque bien d’être le moteur et ce sera peut-être le point bloquant dans les années à venir.

Frédéric Lert

 

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

9 commentaires

  • ronfly

    Si cette modernisation se confirme, quelle belle carrière pour cette machine surtout dans cette version marine… par contre quel type de modernisation est prévu?

  • Jfb4353

    Longue vie à notre vénérable Alouette 3 (316/316VSV ou 319) qui m’a permis d’effectuer en toute sécurité quelques centaines d’heures de liaison, de treuillage, de formation et des centaines d’appontages sur des plateformes de toutes tailles.
    N’en déplaise à Porco Rosso l’Alouette 3 n’a jamais été réellement remplacée.
    Le B4 qui fut « présenté » comme la nouvelle Alouette 3 n’a jamais été étudié avec un train à roues et donc inexploitable sur les bateaux de La Marine.

    • Porco Rosso

      N en deplaise a mon collegue Jfb4353, j ai aussi quelques milliers d heures sur 316,319,315, et 313, en militaire et civil, travail aerien, longue elingue, montagne, jungle et maritime, appontages, nombreux treuillages en secours et sauvetages aussi…
      Les pilotes aimaient cette machine a cause de la turbine liee de l Arthouste qui pardonnait beaucoup.
      Avec l Arriel on est reste dans le meme esprit de fiabilite de Turbomeca, mais avec le plus de souplesse avec la turbine libre.
      Mais cote voilure l evolution est indeniable, profils et structures des pales, tetes rotors.
      Y a pas photo, meme si je suis un nostalgique.
      Le seul point faible du 350 c est sa cabine qui est moins grande que la 316, c est tout.
      Je ne te parle pas du de l EC 130 alias B4 mais bien du AS350 B3, qui est effectivement un peu plus etroit a l interieur, mais avec lequel l efficacite en vol a presque double depuis notre vaillante 316/319. En tout cas bien plus sur au niveau de la voilure.

      Crois moi l Ecureuil aura une carriere aussi longue que nos Allouettes malgres tous les textes qui veulent tuer le monomoteur..

      • helipassion

        Une question me trotte dans la tete depuis de nombreux posts….. Tu as quel age Porco Rosso? car tu as des milliers d’heures sur environ tous types d’appareils hélicoptères et avions et dans tous les environnements….. Je ne mets pas en doute tes competences aéronautiques, mais je suis quelque peu intrigue!!!

      • Porco Rosso

        Helipassion… C est pas une revue Suisse de modele reduits??
        La science infuse Helvetique de l helicoptere donc..ah ah ah
        Tout type d avions , je n ai jamais dit ca, mais certains que tu n as pas connu peut etre.
        Et tout type d helico non plus.. Mais presque tous les aerospatiale et eurocoptere de mon epoque que tu n as pas connu , peut etre aussi.. eh eh
        Bon vol de drone , a plus
        Porco

      • porco rosso

        J ajoute pour ta gouverne d helipassione, que je ne parle techniquement d helico ici et dans la vie en general, que de ce que j ai pu personellement vivre ou experimenter dans ma propre vie professionelle et personelle.
        Les autres avis , n etant que des impression de passione comme toi donc. :))

  • bdd13
    bdd69

    La retraite à 66 ans… elle est presque en avance sur son temps…
    D’ici là, un politique l’aura bien poussée à 70.
    Alouette, gentille…. tu nous plumeras…

  • Porco Rosso

    Meme si je suis un nostalgique, et que l Alouette etait mon premier amour,
    Il faut quand meme vivre avec son temps et arreter le delire operationel..pfff
    Ca me rappelle les types en montagne sur Lama qui ne voulaient pas passer sur B3
    Depuis , ils ne jurent que par lui..Le B3 bientot obsolete aussi car monomoteur..
    Les militaires ont souvent bien du mal a s adapter aux nouveaux materiels..

  • Bruno Vogeleisen

    Excellente nouvelle pour cette reine des airs et son chant si émouvant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.