Accueil » Dassault livre ses trois premiers Rafale à l’Égypte

Dassault livre ses trois premiers Rafale à l’Égypte

La cérémonie officielle de réception par la République Arabe d’Égypte de ses trois premiers Rafale s’est tenue le 20 juillet 2015 au Centre d’essais en vol de Dassault Aviation, à Istres.

20.07.2015

Les premiers pilotes égyptiens de Rafale ont été formés en France par l'Armée de l'Air française. © Dassault Aviation

Cette première livraison intervient à peine cinq mois après la décision prise par l’Égypte d’acquérir 24 Rafale, 16 biplaces et 8 monoplaces, pour doter son armée de l’air d’un chasseur polyvalent de dernière génération, capable de répondre à ses besoins opérationnels et de lui permettre d’assurer, en toute souveraineté, sa position géostratégique dans la région. [caption id="attachment_43801" align="aligncenter" width="700"] L'Egype, premier client export de Dassault Aviation pour le programme Rafale, a commandé 16...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 120.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique.

4 commentaires

  • Lou Ravi

    Dassault livre ses trois premiers Rafale à l’Égypte
    C’est très bien, pendant ce temps là la France fait des économies…

  • RATEL

    Dassault livre ses trois premiers Rafale à l’Égypte
    vu la technologie indéniable du rafale par dassault à conduit l’Egypte à comprendre qu’il
    fallait acheté ce bijoux de technologie pour leur défense de leur pays!!!!! contre l’envahisseur
    islamiste.

  • Garcia

    Dassault livre ses trois premiers Rafale à l’Égypte
    L’article ne le dit pas, mais on imagine que ces 3 premiers Rafale ont été payé « rubis sur l’ongle » par le client, bien sur …… ;<)....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.