Accueil » Draken rachète les Falcon 20 de Cobham

Draken rachète les Falcon 20 de Cobham

La société américaine Draken, spécialisée dans les prestations au profit des aviations militaires, continue son développement en reprenant à Cobham, la filiale Aviation Services UK Division et son fleuron constitué des 15 Falcon 20 basés à Bournemouth.

7.10.2020

Les Falcon 20 de Cobham seront bientôt siglés Draken. © Cobham


Ces avions, tous construits entre 1967 et 1974, constituent une des dernières flottes importantes de Falcon 20. Ils ont progressivement rejoint l'Angleterre à partir de 1984, lorsque la société Flight Refuelling Aviation (FRA), dirigée à l'époque par Sir M. Cobham, en a racheté une vingtaine, notamment à Fedex, pour des missions de soutien aux forces aériennes britanniques.

Ils sont, depuis, utilisés sous contrats avec RAF, la Royal Navy et même l'USAFE pour des missions plastrons, de remorquage de cibles ou...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.