Accueil » Et si Evreux devenait une base aérienne 2.0 ?

Et si Evreux devenait une base aérienne 2.0 ?

Evreux synonyme de Transall, synonyme d’Opex… Le bimoteur franco-allemand aura fait voir du pays à des générations de navigants qui s’en sont retournés, plein d’usage et raison, vivre entre leurs parents le reste de leur âge… © Frédéric Lert/Aerobuzz

La base aérienne 105 de l’armée de l’Air était en sursis en 2000, l’ombre d’une fermeture planant sur ses marguerites et sa piste de 3.000m. Après cette mauvaise passe, la base d’Evreux-Fauville renoue maintenant avec le développement. Outre l’arrivée des Casa 235 et de la permanence opérationnelle, il y est question d’une pépinière d’entreprises innovantes et même de l’ouverture de la piste à l’aviation d’affaires…

Aux portes de la Normandie, Evreux est une base accueillant traditionnellement des avions de transport. Elle fut longtemps le nid de nombreux Transall mais l’espèce est en voie de disparition : les derniers C-160 d’ancienne génération seront retirés du service cette année et avec eux disparaitra l’escadron 1/64 Béarn.

4 commentaires

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.