Accueil » Clap de fin pour l’Alphajet Solo Display

Clap de fin pour l’Alphajet Solo Display

Pas de présentation solo pour l'Alphajet en 2020. Au moment où l’activité des présentateurs civils et militaires se voit plongée dans la tourmente des annulations des événements aériens, les Ambassadeurs de l'Armée de l'Air perdent l’Alphajet Solo Display.

24.04.2020

Le public de cette seconde partie de saison 2020 n'aura malheureusement pas la chance de vibrer au rythme des évolutions de l'Alphajet Solo Display. © François Blanchard

Cette présentation individuelle de l'avion école équipant les escadrons de formation du Groupement Ecole (GE 314) de la Base Aérienne 705 de Tours avait déjà cours par le passé, aux mains d'instructeurs de l'escadron, avant d'être mise en sommeil, fin 2011.  Avec la volonté conjuguée de l'Etat-Major et de l'Ecole de l'Aviation de Chasse (EAC) et après 5 années d’absence dans les cieux Français et Européens, deux pilotes et une poignée de mécaniciens faisaient revivre depuis trois saisons la démonstration...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Philippe Chetail

chez Aerobuzz.fr
Président d’Airshow, spécialiste de l’organisation de manifestations aériennes, Philippe Chetail a organisé plus de 230 meetings aériens depuis 1973. Egalement co fondateur de France Spectacle Aérien, il est l’un des meilleurs connaisseurs européens de tous ceux qui gravitent autour des spectacles aériens. Il a rejoint Aerobuzz en juillet 2011. Philippe Chetail couvre, en particulier, l’aviation de collection et les évènements aéronautiques.

4 commentaires

  • Cabrera

    J’ai bien peur qu’à la suite du Covid 19, une grave crise économique suive.
    Je pense qu’il va y avoir des coupes sombres dans les budgets de la nation, y compris la défense.

    Donc ne rêvons pas trop. S’il y a des restrictions budgétaires, tout ce qui n’est pas essentiel et prioritaire passera à la trappe.

    Les meetings et tout le reste seront sans doute repoussés aux calandres grecques.

  • Philippe Chetail
    Philippe Chetail

    Vous soulevez là un problème intéressant et je ne peux que vous répondre, en l’absence d’autres éléments, que si l’Armée de l’Air avait l’intention de reformer les « Couteau Delta » ou comme il a été pensé une autre patrouille de chasseurs (Rafale) en 2020, les événements liés à la crise sanitaire, qui propulse notre arme aérienne en première ligne de l’assistance à la population, et l’annulation d’une grande partie des meetings aériens tel que je le décrit dans l’article, crée d’autres priorités. Soyons confiants pour les années futures. La représentation de l’Armée de l’Air dans les meetings est un moyen majeur de recrutement et offrir au public une belle présentation des moyens opérationnels suscite des vocations chez les jeunes… l’Armée de l’Air le sait bien et c’est bien pour cette raison que les Ambassadeurs ont été créés … soyons patients et sortons de cette crise qui pour le moment nous impose tous de rester au sol ! Prenez soin de vous

  • Alpha

    Bonjour,
    Vous dites : « la suspension que l’on croyait provisoire de la patrouille des Mirage 2000 « Couteau Delta » »
    Cela signifie t’il que c’en est définitivement et officiellement fini pour les Couteau Delta ? Après la fin des Ramex en 2016, on peut craindre de ne plus voir voler de Mirage 2000 en meetings… Quelle dommage !
    J’espère que les as de la PAF et le nouveau pilote présentateur du Rafale pourront malgré tout nous faire vibrer (en fin ?) d’été pour cette saison des meetings qui s’annonce bien morose et incertaine (Ferté Alais décalé, le seul meeting de la FOSA à Cognac et Airexpo annulés, et d’autres suivront…)
    Bon courage à tous les organisateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.