Accueil » Grèce : le Rafale ne lui suffit pas, elle voudrait aussi des F-35

Grèce : le Rafale ne lui suffit pas, elle voudrait aussi des F-35

Athènes aurait officiellement demandé aux Etats-Unis la possibilité d’acheter 24 F-35. Les livraisons pourraient intervenir dès 2021. Plus rien ne doit nous étonner… Même si cet intérêt grec pour l'avion de combat américain vient juste après que la Grèce ait exprimé son intention d'acheter 18 Rafale !

19.11.2020

Pour une vingtaine de F-35 achetés, un parapluie offert ! Mais quel parapluie… La protection de Washington est sans doute plus utile que celle de Paris. Mais comment en vouloir à Athènes, qui nous fait l’amitié d’accepter 18 Rafale dont 12 d’occasion… © US Air Force

Les médias grecs qui s’en sont fait l’écho les premiers : le 6 novembre 2020, le gouvernement grec aurait envoyé une demande officielle à Washington portant sur l’acquisition de 18 à 24 F-35A (version à décollage et atterrissage conventionnel) neufs ou d’occasion. Pour des raisons de calendrier fiscal et de règles budgétaires propres à l’Union européenne, la Grèce souhaiterait recevoir un premier lot d’avions dès 2021.

En clair, Athènes veut se dépêcher de vivre à crédit un peu plus encore avant un nouveau tour de vis budgétaire.

La nouvelle est si étonnante que l’on ne sait par quel bout la prendre… D’abord parce qu’elle vient quelques semaines seulement après la demande grecque portant sur 18 Rafale, dont douze « d’occasion ».  On sait qu’Athènes ne devrait pas payer bien cher les avions français, mais tout de même : un pays en faillite financière totale qui s’engage simultanément sur deux types d’avions de combat modernes, c’est du jamais vu.

Et maintenant, la France doit livrer 18 Rafale à la Grèce !

Dans cette affaire, le coût d’acquisition des appareils ne représente sans doute pas la plus forte contrainte pour la Grèce : ce sont bien la formation des équipages, des mécaniciens, la mise en place des stocks de rechange, d’une filière logistique et les coûts d’opération des avions qui pèseront lourd dans les années à venir.

Quatre flottes hétérogènes d’avions de combat : Mirage 2000, F-16, Rafale et F-35

En attendant, la Grèce est donc partie pour aligner dans les années à venir quatre flottes hétérogènes d’avions de combat : Mirage 2000, F-16, Rafale et F-35, en supposant en bonne logique que l’arrivée des Rafale et F-35 débouche sur le retrait de service des derniers Phantom. Le tout pour un volume de force, un peu moins de 250 avions, finalement assez proche de ce que peut aligner la France avec un PIB pourtant douze fois supérieur.

Des Rafale en mer Egée

Athènes ne part pas sans biscuit : tout comme l’expérience du Mirage 2000 servira au Rafale (si cette acquisition n’est pas remise en cause par un virage sur l’aile en faveur du F-35…), les liens noués depuis 1985 avec Lockheed Martin pour la mise en oeuvre des F-16 seront mis à profit également pour le F-35.

Bien évidemment, cette annonce en faveur du F-35 ne peut être entendue sans garder en mémoire l’expulsion de la Turquie du programme en 2019.

La Grèce récupère la place de chouchou de Washington dans la région au détriment de son rival millénaire et fait main basse au passage sur l’avion miracle initialement destiné à la Turquie. L’ironie est trop belle pour ne pas faire jubiler les gouvernants grecs, sans doute aussi très satisfaits de se placer un peu plus encore sous la protection américaine.

Frédéric Lert

 

La Turquie et le programme F-35 : la bombe à fragmentation de l’exclusion !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

18 commentaires

  • SIGAUT CHRISTIAN

    Ah , ces salauds de grecs , on leur avait expliquer au temps de la crise que leur budget militaire était surdimensionné , ce qui était une explication à leur crise , et patati et patata… car il n,y avait aucun danger d,être attaqué par leur encombrant voisin et que l’UE ou plutôt le cadavre en etat de putréfaction était pour les protéger. Une guerre en Armenie plus tard , il ont bien compris qu’il ne pourrait compter que sur eux même, alors les leçons de l’histoire sont la , pitoyable union européenne incapable de s’opposer aux ottomans, incapable de prendre la moindre decision forte. Vous pensez sérieusement que si demain la Turquie décide de conquérir certaines iles grecques , L UE enverra des troupes , vous rêvez mes amis , l’ UE condamnera fermement…

  • asrine

    reponse à bib 57 .
    Au lieu d’invoquer la responsabilité du gouvernement sur la soit disant baisse de pouvoir d’achat ,et de la misère des fonctionnaires ,vous devriez vous poser la question qui a provoque la perte de l’outil industriel Français ?? les gouvernements demagogues ( mitterand ,jospin hollande)étant age de 91 ans j’ai connu la france industrielle et prospère, maïs en créant les 35 heures (on est les seuls au monde)en abaissant l’Age de la retraite en augmentant le nombre de jours non travailles et payes, on est arrive à ne plus rien produire ,meme pas des masques ,car nous ne sommes pas seul dans ce monde et la concurrence ne fait pas de cadeaux, en 1936 le meme genre d’individu nous a amené à la plus belle déculottée de notre histoire ,j’ai fait parti des millions de fuyard en détresse . Je parle en connaissance de cause .

    • Pilotaillon, peace'nd love warrior

      Merci de mettre votre âge (= expérience vécue) dans la balance, pour contrer des idées simplistes.
      Pour gagner quelque chose il faut bien avoir un jour produit quelque qui a trouvé preneur, qui a payé pour cela.
      Sinon, et c’est assez étonnant, attendre de toucher un subside du travail des autres, s’appelle une rente.
      Est-ce bien de cela dont nous parlons ? Dans le contexte d’une France Hôtel 5 étoiles.

    • Krementchuk

      La vieillesse…quel naufrage !

      • stanloc

        La jeunesse ACTUELLE………quelle catastrophe incommensurable !!!!!!!!

      • Pilotaillon respectueux

        Opposer les âges : une erreur de jugement, une faute de goût faite à la société, de l »arrogance, de la candeur…. la liste des reproches que l’on destine aux « jeunes » est longue.
        C’est un fait : il faudrait pouvoir prendre la vie dans un sens chronologique inverse. Pas à l’envers car ce serait chrono-illogique.
        Les Alumnis vous le diront : les premiers amphis de science po portent sur une autre lecture de l’histoire, l »identification des éléments initiateurs des mouvements, qui à chaque fois mêlent des composantes d’humeur (colère révoltes) et de fond. Les ressorts des manifs fondées (par opposition à manifs de manipulation) apparaissent clairement aux sociologues, au politologues, historiens, commentateurs parfois (oui les journalistes qui ont fait Science Po) avec un minimum de recul, après le temps des recoupements de croisements d’information, évitant les biais liés aux parti pris.
        L’analyse biaisée des faits est également un levier de manipulation.
        Alors « si tu sais lire avec des yeux d’une personne expérimentée tu sais avant la foule de jeunes en délire elle même, comprendre l’origine de sa révolte ou de son choix collectif ».
        Je mets de côté l’avis de personnes expérimentées passives, qui subissent, dont les conclusions sont invariablement « c’était mieux avant » mais celle de celles qui sont allés plus loin et plus globalement dans l’approche de d’individu et des comportements collectifs, qui saura lire avec sagesse (de manière rationnelle) l’enchainement des évènements.
        Je me répète (oui les vieux radotent), mettre l’expression de l’expérience au rang d’une opposition au progrès relève de l’absurdité.
        C’est se couper d’une approche critique pour faire le choix d’un progrès utile, sensé, qui tient face aux savoirs (pas aux croyances et manipulations) pour mieux s’imposer. Plutôt mieux pour décider d’un truc judicieux face aux circonstances.
        Pour revenir au sujet, mon soutien aux propos d’Asrine. Il s’agit seulement de comprendre qu’avec l’âge, on mesure davantage les enjeux liés à « la création de valeur », une déclinaison du mot « travail », dans le sens production de sens, de biens utiles et monétisables, des biens ou des services qui font circuler l’argent, idéalement dans toutes les couches de la société, mais c’est un autre sujet.
        Oui il faut bosser pour soi et pour la collectivité. Ou alors pour se soustraire au système, il y a la Sibérie, ou l’Alaska, ou encore l’Antarctique, sans oublier sa bouée de secours et des bottes, de circonstances. Je ne conseille pas le Sahara, car les voisins ne sont pas terribles… ou un peu trop au contraire (pour sourire).
        Oui au Rafale chez les Grecs (Je suis Français) !
        Mais ce peuple jadis si grand, fera ce qu’il doit faire, s’il sait s’inscrire dans le sens de l’histoire : écouter les bons signaux, car les jeunes fougueux au pouvoir au plus fort de leur crise, ont fait la preuve de leur immaturité. Wait and see.

      • Jean Baptiste Berger

        D’accord avec Pilotaillon respectueux ;
        On ne peut pas plus reprocher aux « vieux » leur vision du monde actuel basée sur leur expérience qu’aux « jeunes » leur envie de changer les choses malgré une méconnaissance des réalités qu’ils vont vite apprendre s’ils persistent dans leur salutaire envie de changement.
        Ce « conflit des générations » je crois qu’on peut l’attribuer à l’éducation.
        Les parents qui opposent une « fin de non recevoir » peremptoire à toute question de leur progéniture avec pour seul argument « moi j’ai fait comme ça (ou j’ai subi comme ça) » ça débouche sur mai 68 ; à l’époque, les « jeunes » qui cassaient tout dans la rue c’était déjà des vieux pour moi….et que voulaient -ils, ces « fils à papa » qui faisaient des études de droit à Paris payées par les parents (peu de fils d’agriculteurs ou d’ouvriers dans les lanceurs de pavés….) ?
        Ils voulaient que leurs profs soient moins autoritaires (ce qu’ils reprochaient à leurs parents) et pouvoir fumer sans se cacher dans les chiottes….
        Aujourd’hui, les mêmes sont tous au pouvoir et ils sont incapables de gérer leurs gosses rebelles (et fortunés, cf. Greta) qui, pour contrer leur modèle, veulent nous faire revenir à l’age de pierre…..mais en continuant à utiliser leur smartphone à outrance, sans même se préoccuper de qui le fabrique et comment.
        Bdd13 a raison, ce mouvement a le mérite de réveiller certaines consciences de vieux qui s’étaient un peu endormis….mais faire semblant de leur donner raison en tuant l’aviation (par exemple) tout en leur laissant leur téléphone est de la pure démagogie que nos politiques ont tort de pratiquer.
        Une écoute attentive et une discussion argumentée plutôt qu’un « tais-toi, va dans ta chambre » suffirait à calmer bien des révolutions violentes y compris sur le plan spirituel….
        J’ai été élevé comme ça, certains, y compris sur ce blog, n’ont peut-être pas eu cette chance (combien de « taisez-vous », de « vous n’avez pas qualité pour parler » (sous-entendu, moi , si….) etc.).
        Je demande humblement à Gil et aux autres passionnés d’aviation de m’excuser pour cette digression (rien à voir avec la Grèce et les Rafale) mais je crois que la discussion entamėe par Asrine, Krementchuk et Stanloc méritait un développement que Pilotaillon a justement initié.

  • Pilotaillon, recrue deuxième classe

    Un élément de réponse au sujet de l’éventuelle intervention US au profit des Grecs :
    https://twitter.com/xjfontanet/status/1328617450267697154?s=20
    Bonne lecture

  • Guédet-Guépratte

    Ce n’est qu’une gesticulation politique de la part de la Grèce qui sait très bien qu’elle n’a pas les moyens de se procurer des F35. Mais par cette manœuvre elle se concilie les bonnes grâces des américains et exerce une pression sur les turcs. Ne nous affolons pas.

  • BIB57

    On va voir si l’Europe et sa fameuse « troika » vont être si rigoureuses vis à vis de dépenses militaires qu’elles ne l’ont été pour sabrer les services publics, les retraites et les salaires des fonctionnaires, générant une baisse du niveau et de l’espérance de vie en occident comme aucun pays n’en a connu depuis la guerre….

  • Question stratégique
    Le F35 est il complémentaire au Rafale ou est il supérieur ?
    Quelles sont les missions respectives de ces deux avions ?
    La France ne possède pas d’autres avions est ce une question de budget ? Est elle suffisamment armée ?

  • Valentinepissot

    Je suis étonné que le Grèce qui avait fait faillite soit en capacité de dépenser dans la défense surtout des F-35 qui sont pas au point et qui engendrent des coûts faramineux … A la prochaine faillite ils auront des choses à vendre au lieu d’aller pleurnicher a Bruxelles et j’espère qu’à ce moment-là on leur rappelera leur idées peut judicieuse quand on a pas les moyens de ses projets ….

  • patrico

    Super ! Les milliards débloqués bientôt par UE vont renforcer les budgets Grecs et ils pourront afficher ainsi leur solidarité en remerciements ! Apres 20 ou 30 F35 ils ne leurs manquera que 4 ou 5 corvettes US derniere version!
    Les contrôles aux frontières seront pour Bruxelles .

  • Stormy
    Stormy

    Eh bien qu’ils les prennent, ces F35 – et comme ça l’Armée de l’air française conservera ses avions …..
    Pour mémoire, les frégates françaises-qu’ils-allaient-acheter-c’est-promis, vont finalement être fournies par les Américains. Parole de Grec…
    Et comme de toutes façons, Dassault n’arrive pas dans tous les cas de figure à sortir plus d’un avion par mois, comme ça c’est réglé.

    • patrico

      Stormy. Tout a fait d accord avec vous et pour rajouter une note sympa, avec leurs milliards « économisés »? pendant le confinement ! Ils vont ce placer tous ce beau matos sous le sapin ! Leur rêve est permis ! MDR

      • Deleuze

        Le seul qui ait raison dans cette équipe est celui qui parle de 36 et du front populaire qui nous a amené les congés payés et les balades à vélo au bord de la mer pendant que les Allemands travaillaient 7 jours sur 7 a fabriquer des chars et des avions pendant quatre ans.
        Les socialos ont remis ça avec Mitterrand, Jospin, Hollande tous responsables du désastre actuel .
        Quant aux avions de chasse sur lesquels j’ai volé pendant 30 ans n’en parlez que si vous connaissez le sujet sinon évitez de dire des bêtises .
        Gatours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.