Accueil » La DGA et CILAS chassent le drone à Biscarrosse

La DGA et CILAS chassent le drone à Biscarrosse
premium

La ministre des armées est venue assister à la destruction, en vol, d’un drone par un tir laser au centre d’essais de missiles de la Direction générale de l’armement (DGA), à Biscarrosse. La lutte anti-drone est une priorité de la politique d’innovation du ministère des armées, mais la route promet d’être longue…

12.07.2021

Les effets spectaculaires d’un tir laser à un kilomètre de distance sur un drone à voilure fixe. © DGA Essais de missiles

La menace posée par les drones, et en particulier les drones « consommables » disponibles dans le commerce, n’est pas nouvelle, mais elle prend de l’ampleur. Récemment, les Américains ont abattu un appareil piégé qui survolait leur ambassade à Bagdad. Dans le Sahel, des engins ont déjà été remarqués à proximité des bases françaises. En Syrie et en Irak, des usages plus offensifs ont déjà été enregistrés, avec l’installation d’armements rudimentaires sur ces appareils. En bref, la prolifération des drones bon marché...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.
array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

7 commentaires

  • Ludo

    Sur le territoire national, interdiction d’abattre un drone compte tenu du risque non maîtrisé de tomber sur un gosse.
    En zone de guerre, c’est les risques du métier, et un bon chasseur avec une volée de plomb est super efficace à 100m

  • Bob

    Un drone est une chose, un essain de drones en voilure fixe lancés en automatique avec des vitesses de vols de l ordre de 300 km/h en est une Autre. Plus la technologie de défense avance plus la créativité des drones avancent aussi…..cercle sans fin. Et pendant ce temps, les importations de modèles dédiés continuent…et les restrictions de vols loisirs RC sont contreproductives. Nul doute que ce loisir va s éteindre dans qques années.

  • Toto

    Autant de moyens pour tenter de détruire des modèles réduits qui volent en RC depuis les années 70. Même si on leur a ajouté depuis l’équivalent d’un smartphone et les lignes de code qui permettent de les rendre autonomes, les mesures et les contraintes associés à l’encontre les modélistes et pilotes de loisir sont une catastrophe pour nos enfants, petits-enfants et les générations futures…. Un grand-père modéliste, pilote planeur, avion, ULM et droniste à ses heures…

  • Pierrot

    Je vais rigoler le jour où ils voudront abattre un drone qui survelora une centrale nucléaire comme celui de Golfesh, il y a quelques années. La riposte pourrait être surprenante et hautement destructrice. Retour à l’envoyeur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.