Accueil » Défense » La Turquie et l’Inde font voler leurs démonstrateurs de drone de combat à réaction. 

La Turquie et l’Inde font voler leurs démonstrateurs de drone de combat à réaction. 

Le premier vol de l’ANKA-3 est révélateur d’une offensive tous azimuts de la Turquie dans le domaine aéronautique. Drones, hélicoptères, avions d’entrainement et de combat, missiles, Ankara coche systématiquement les cases lui permettant de devenir une puissance aérospatiale. © TAI

A quelques jours d’intervalles, la Turquie et l’Inde ont affirmé leurs ambitions en matière de combat aérien 2.0. en faisant voler leurs démonstrateurs de drone de combat : Ghatak pour l’Inde et Anka-3 pour la Turquie. Pour les deux pays, il reste maintenant à développer des engins opérationnels. Tout reste donc à faire !

21 ans après le Boeing X-45 américain, une dizaine d’années après le Neuron de Dassault, le Taranis britannique et le Hongdu GJ-11 chinois, et quatre ans seulement après la Russie, la Turquie et l’Inde entrent à leur tour dans le club de moins en moins fermé des possesseurs de drones de combat à réaction.

L’Inde a dégainé la première le 15 décembre 2023 avec le décollage de son Ghatak. Il ne s’agit encore...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.