Accueil » L’ALAT donne du relief à ses entraînements

L’ALAT donne du relief à ses entraînements
premium

Pour son grand exercice annuel Baccarat, l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre) a bousculé ses habitudes en allant s’entrainer dans les Alpes. Un choix délibéré de confronter les équipages aux pièges classiques liés à la météo et à l’aérologie. Le Covid-19 en plus…

1.10.2020

Bien loin des grands espaces du Sahel, Baccarat a été une sérieuse occasion pour l’ALAT de se frotter au vol en montagne sur une grande échelle. © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

C’est une tradition qui commence à s’installer : tous les ans, l’ALAT organise son exercice Baccarat permettant de réunir sur un même terrain, et dans un environnement interarmes très complet, les trois régiments d’hélicoptères de combat (RHC) appartenant à la 4ème brigade d’aérocombat (BAC) : le 1er RHC de Phalsbourg, le 3ème RHC d’Etain et le 5ème RHC de Pau.

Pour la quatrième édition de Baccarat, une trentaine d’appareils et 1.600 soldats de l’armée de terre ont été mobilisés.

Pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Un commentaire

  • Aff le loup

    L’ALAT retrouve avec l’hélicoptère la vocation première de l’appareil : privilégier la 3ème dimension…Corée, Indochine, Algérie, Vietnam ont validé cet emploi du fait de leurs reliefs difficilement accessibles et qui pourtant sont l’objectif militaire primordial car qui tient les crêtes tient les vallées…
    Puis la guerre froide en Europe en a fait un char canon (Alouette canon et missiles) et un VTT (Puma) volants…pour les vastes plaines du centre Europe, en priorité la trouée de Fulda…L’espoir du personnel sous officier était bien au sein de la cavalerie d’obtenir sa convertion poura appartenir à la cavalerie volante (A l’image de la First Air Cav’ US déployée au Vietnam)…En 71 à Phalsbourg, cohabitaient camp La Horie, ex-base OTAN, le 1er RChasseurs (à cheval) et le GALCA…et le CRALAT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.