Accueil » L’Amiral Kouznetsov part en guerre

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

L’Amiral Kouznetsov part en guerre

Selon la presse russe, la Russie a entrepris la modernisation de ses chasseurs embarqués Su-33, dans la perspective de déployer son groupe aéronaval au large de la Syrie. Le porte-avions Amiral Kouznetsov pourrait rejoindre la zone de combats dès novembre 2016.

2.09.2016

Mig-29K appontant sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov.© DR

C’est un vieux navire de guerre que Vladimir Poutine a décidé d’engager en Syrie. C’est du moins ce que vient de révéler la presse russe en annonçant l’envoi de l’Amiral Kouznetosov, l’unique porte-avions de l’arsenal russe, vestige de l’époque soviétique, en Méditerranée. Il devrait être positionné au large des côtes syriennes à partir de novembre 2016. D’ici là, les russes devraient avoir modernisés les Su-33 embarqués.

Contemporain du Kouznetsov, le Su-33, version navalisée du Su-27, est un avion d’ancienne génération. Conçu à l’époque de la guerre froide pour la protection du groupe aéronaval soviétique, il possède des capacités d’attaque forcément limitées au regard des appareils modernes. D’où une remise à niveau de son système d’arme.

Le Su-33 va être modernisé avec un calculateur SUP-24 analogue à celui implanté sur les Su-24 lors de leur modernisation. Ce calculateur doit permettre l’emploi de bombes classiques avec une précision métrique, affirme la presse russe. Selon cette même source, le Mig29KR pourrait être déployé pour la première fois sur le porte-avions. A terme, il est appelé à se substituer au Su-33. Ce serait alors la revanche du Mig-29 sur le Su-27.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • Stormy
    vpgjn@yahoo.com

    Le Kuznetsov n’est pas plus « un vieux » bateau que le Nimitz ou le Carl Vinson de l’US Navy.
    On peut faire la fine bouche devant les Sukhoi 33 ou les Mig 29, voire les Su-25 d’attaque au sol dont il existe une version embarquée… tant qu’on n’a pas à les affronter ! Cela renforcera utilement la base russe près de Lattaquié, où les S400 et les chasseurs Su-33 ont de fait établi une no-fly zone à leur profit (demandez à l’Aéronavale française par où ils comptent bien passer pour attaquer le centre de la Syrie ou l’Irak du Nord, en venant de l’Ouest…) Les américains n’arrivent même plus à savoir qui ils soutiennent, entre les rebelles « modérés » (la meilleure blague depuis trois ans) à qui ils fournissent des armes qui finissent chez Daesch, et les Kurdes, qui se font bombarder par les Turcs qui en ont marre de ces mêmes américains et qui normalement devraient bientôt les faire dégager d’Incirlik …
    Comme disait la marionnette d’Obama aux Guignols il y a déjà deux ans :
    « allez Vladimir on va pas se faire la guerre  »
    …. réponse  » Vaut mieux pas !  » Tout est dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.