Accueil » L’armée de l’Air se prépare à l’arrivée du PC-21

L’armée de l’Air se prépare à l’arrivée du PC-21

L’arrivée du PC21 sur la base école de Cognac en 2018 va donner le coup d’envoi d’un vaste chantier de réorganisation de la formation des pilotes de chasse français. © Pilatus

Le choix de l'armée de l’Air de former ses futurs pilotes de combat sur Pilatus PC-21 (projet Fomedec) implique la remise à plat de son cursus de formation. Dans un premier temps, le PC-21 va se substituer à l'Epsilon au niveau de la pré-spécialisation chasse, et à l'Alphajet pour la spécialisation chasse. Toutefois l'armée de l'air a expérimenté sur un pilote, et avec succès semble-t-il, un cursus complet sur PC-21. Le premier Pilatus arrivera à Cognac en 2018.

Rien ne va changer pour la phase IIA, le perfectionnement au pilotage de base, qui continuera à se faire au sein de l’Ecole de Pilotage de l’armée de l’air de Cognac sur Grob 120. Le Pilatus va en revanche remplacer à lui tout seul les Epsilon de la phase IIB (pré-spécialisation chasse de la formation) et les Alphajet de la phase 3 (spécialisation chasse).

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.