Accueil » Défense » Le Canada officialise l’achat du F-35

Le Canada officialise l’achat du F-35

En 2015, pour se démarquer de son prédécesseur, le futur premier ministre Justin Trudeau qui
était alors dans l’opposition annonçait qu’il n’achèterait jamais le F-35. Huit ans plus tard, il signe le
chèque pour l’achat des premiers exemplaires. © USAF

La commande d’Ottawa auprès de Lockheed Martin et du motoriste Pratt&Whitney porte sur un total de 88 chasseurs furtifs F-35. La fin d’un long feuilleton qui avait débuté il y a plus de 20 ans…

Le F-35 avait été déclaré vainqueur d’une compétition lancée en 2017 et qui l’avait opposé au Rafale, au Super Hornet, au Typhoon et au Gripen. Cinq ans plus tard, le F-35 avait été déclaré vainqueur. Les quatre premiers exemplaires doivent être livrés en 2026, les six suivants en 2027 et six autres encore en 2028.

La Royal Canadian Air Force prévoit d‘atteindre une pleine capacité opérationnelle entre 2032 et 2034, date à laquelle les derniers CF-18 devraient être retirés du service. Selon le gouvernement canadien, le cout d’acquisition des 88 appareils envisagés, destinés à remplacer les CF-18 actuels, est évalué à 15 milliards de dollars américains.

Si l’on compte le cycle de vie total de l’avion (environ 30 ans), le coût du nouveau chasseur serait d’environ 52 milliards d’US dollars.

Frédéric Lert

Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.