Accueil » Le Qatar a choisi le Rafale

Le Qatar a choisi le Rafale

Dassault Aviation annonce que le Qatar est prêt à acheter 24 Rafale pour équiper son armée de l’Air. Le contrat sera officialisé le 4 mai 2015, à Doha.

30.04.2015

En 2016, Dassault va démarrer la production des Rafale destinés au Qatar. © Dassault

Dans un communiqué de presse daté du 30 avril 2015, l’Elysée annonce que le président de la République s’est entretenu hier avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Emir du Qatar. Ce dernier lui a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale. A l’invitation de Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, le président de la République se rendra à Doha le 4 mai afin d’assister à la signature des contrats entre les sociétés Dassault Aviation et MBDA d’une part, et l’Etat du Qatar d’autre part, ainsi qu’à celle de l’accord intergouvernemental qui encadrera la coopération entre nos deux pays. De son côté, Dassault se dit « honoré » de la décision du Qatar.

Le constructeur français rappelle qu’ « à la suite du Mirage F1, de l’Alpha Jet et du Mirage 2000, le Rafale prolonge le partenariat historique qui associe le Qatar, la France et Dassault Aviation ». Ce contrat intervient après ceux réalisés avec l’Egypte (13 février 2015) et avec l’Inde (11 avril 2015). En moins de trois mois, Dassault a vendu 84 Rafale à trois pays. Il aura toutefois fallu des années de négociation pour en arriver là.

Ce succès est non seulement celui de Dassault, mais également celui de ses partenaires Thales et Safran, ainsi que des quelques 500 entreprises associées au programme Rafale.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

17 commentaires

  • alaivo

    Le Qatar a choisi le Rafale
    4 questions :
    l’inde a telle deja signer le contrat pour 36 appareils et
    annuler le projet pour 128 au total ?
    l’egypte n’a telle point eu de financements francais
    ( BPI par ex ) pour nous acheter nos propres avions ?
    la france n’a telle pas renoncer a acheter ses Rafales
    entre 2016 et 2020 ?
    livraison en 2017 -2018 au QUATAR comme les MISTRAL ?
    EN FONCTION DES REPONSES CELA PEUT RESSEMBLER A UN VASTE ENFUMAGE …

  • pilotaillon

    Le Qatar a choisi le Rafale
    C’est peut être un simple petit arrangement entre amis!
    Il est peut être déjà prévu que le Qatar rachète Air France…

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/04/la-vente-de-rafale-profite-a-qatar-airways_4626755_3234.html

  • eri69

    Le Qatar a choisi le Rafale
    Poulala tout ces rabajoies… dans les forums.
    on en vend pas ça va pas…..On en vend ça va pas .
    Qu’est-ce qu’on fait alors ! on laisse faire les autres pays à notre place !!!!

    TRES CONTENT voila!

    • Vladimir K

      Le Qatar a choisi le Rafale
      C’est que les 30 glorieuses étant terminées, tout succès semble suspect, tant les marchés de l’armement semblent maintenant verrouillés.

      Prenons l’exemple des Mistrals Russes par exemple : le contrat a été signé, les virements ont été envoyés, et au final il faut rembourser avec les intérêts et la France se retrouve avec deux navires invendables en l’état et donc à dé-russifier, et qui coûtent qu’ils soient utilisés ou non.

      L’Inde et l’Égypte font partie des pays qui veulent faire « la peau » aux États-Unis (dédolarisation des transactions, constitution d’une banque concurrente à la Banque Mondiale, création de systèmes bancaires alternatifs…)

      Mais ne serait-ce que pour Dassault, je suis très content, surtout si cela permet de maintenir un vrai constructeur d’avions militaires en Europe (je ne compte pas SAAB qui assemble – avec talent – du matériel essentiellement US sur ses Gripens, avec toutes les restrictions que cela comporte)

    • Troll

      Le Qatar a choisi le Rafale
      ¤Saab qui assemble du materiel US?
      Étrange affirmation…Pour quelle raison Dassault s´est tourné vers Saab pour mettre au Point le drone NEURON?
      Et pourtant dans les Gripens de Saab, la première version possede des moteurs certe d´orgines US mais très modifiés par Volvo Aero *RM 12( dont la technologie se retrouve aussi dans les fusées Arianes et le reacteur Trent de Rolls Royce). Le radar de Selex (Italie-Grande Bretagne) l´avionique de Thales, le siège d´ejection et les trains d´atterisage de BAE (Grande Bretagne). Le Gripen possede plus de 50 % des technologies made in EU* Thales, Bae, Selex Galileo, Volvo aero, Ericsson..

    • Vladimir K

      Le Qatar a choisi le Rafale
      Affirmation basée sur la lecture de l’ouvrage d’Aerofax sur l’appareil, et aussi sur le fait que l’export du Gripen doit se faire avec l’aval des États-Unis.

      Quant au projet Neuron, il est avant tout politique.

  • Lou Ravi

    Le Qatar a choisi le Rafale
    La Suisse était à deux doigts d’acheter le Rafale en 2008. Malheureusement le Pdt Sarkosy préféra en public maltraiter le système bancaire de ce pays ami ce qui fit capoter la vente.
    Ceux qui ont investi de leur temps et de leur argent pour la réussite de l’opération en furent pour leurs frais!

  • condor

    Le Qatar a choisi le Rafale
    La moitié de la population égyptienne vit dans la pauvreté. 32 millions d’Egyptiens sur 64 millions sont considérés comme  » pauvres  » et dans ces 32 millions, 6 sont considérés comme  » très pauvres  » par les deux économistes égyptiens qui viennent de sortir un rapport publié par le Bureau International du Travail (BIT).Donc pas d ‘argent pour payer le joujou coûteux qui faiit boum boum , ils vont allonger au maximum 800 millions d ‘euros le reste ce sont des banques françaises ( dont on ne connait pas le nom) qui paient ; quand l ‘Egypte ne pourra pas les rembourser c encore les con-tribuables français qui vont payer ; le riche Qatar va nous imposer des conditions d’achat archi draconniennes; il soutient des gens que l ‘Egypte va bombarder avec les joujous que nous lui vendons … C bien compliqué tout ça… et l ‘avenir est très incertain sur l’utilisation et le théâtre d’exploitation du joujou qui pourrait être un jour notre hexagone …Ami aujourd’hui enemi demain….Ah oui au fait le joujou c une arme et une arme ça tue. Bons vols

  • Buddy Spike

    Le Qatar a choisi le Rafale
    Curieux quand même que Washington laisse faire sans réagir (il n’est pas question que la France vende UN SEUL Rafale à l’export la cause est entendue depuis longtemps).
    L’influence US au Qatar est énorme, notamment du fait de la présence de leur base d’Al Udeid, donc j’ai des doutes sur la mise en oeuvre effective du contrat.

  • Vladimir K

    Le Qatar a choisi le Rafale
    C’est une excellente nouvelle pour Dassault qui le mérite vraiment, mais :

    – Le Qatar collabore avec des groupuscules pas vraiment amis qui se font bombarder par ces mêmes Rafales en Afghanistan et en Syrie

    – L’Égypte est actuellement un pays ami, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve.

    – L’Inde est en train de développer un avion avec la Russie.

    Pour résumer, nous vendons plus qu’un avion performant, nous vendons aussi l’information sur nos systèmes d’armes, et cela pourrait se retourner contre nous.

    J’espère cependant que je me trompe, et que ce n’est qu’une bonne nouvelle.

  • Philippe

    Le Qatar a choisi le Rafale
    Autant l’Inde et éventuellement l’Egype ok mais vendre notre technologie a un pays qui subventionne le terrorisme … J’espère que c’est pas le même Rafale que celui qui est vendu à notre Armée de l’Air. Que ceux du Quatar sont un peu downgradés.

    • Troll

      Le Qatar a choisi le Rafale
      ¤ »OFFSET »
      Nous sommes en 2015 et il faut commencer á accepter ce concept d´offset: vous ne pouvez pas vendre un avion de combat sans « offset ». Nous sommes très loin de la guerre froide où il était possible d´exporter des avions de combat sans exigeance d´un transfert des technologies. Trouvez-vous juste de « downgrader » le Rafale qu´un pays importe de la France? L´exportation du Rafale se fait sur base de ses performances technologiques et en France il est temps d´accepter que le marché des avions de combat exige (aussi) des transferts des technologies á des pays qu´on ne « contrôle » pas politiquement.
      La question la plus importante est de savoir jusqu´où la France accepte ce concept d´offset?

  • Christianr

    Le Qatar a choisi le Rafale
    De là à ce que Mr TRAPPIER annonce à la clé la création de milliers d’emploi hier sur « France Info »!
    A voir si passage de paroles à l’acte…

  • laksamana

    Le Qatar a choisi le Rafale
    bravo l’artiste!
    aurons-nous, pour une fois, des détails sur le montage financier???

  • tout frais

    Le Qatar a choisi le Rafale
    un bon point, au moins, on est sur que cette commande sera payée, ce qui n’est pas sans poser problème pour les deux autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.