Accueil » Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.

Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.

Confrontée aux retards de l’A400 et au vieillissement de ses Transall et C-130, l’armée de l’Air va acheter quatre C-130 Hercules supplémentaires. Une bonne nouvelle pour Lockheed Martin et une moins bonne pour Airbus…

15.11.2015

Le C-130J ne se reconnaît extérieurement qu’à ses hélices hexapales. Pour le reste, cela reste un avion dessiné, certes brillamment, six ans seulement après la fin de la seconde guerre mondiale ! © Lockheed Martin

Attention toutefois, rien n’est fait : il ne s’agit pour l’instant que d’une réponse favorable à une demande exprimée par la Direction Générale de l’Armement sur la possibilité d’une vente. Les Etats-Unis ayant donné leur feu vert, Lockheed Martin pourrait donc échanger deux C-130J, deux KC-130J, quatre moteurs de rechange et diverses autres pièces détachées contre un simple chèque de 650 millions de dollars.

En avril dernier, la révision de la Loi de Programmation Militaire avait fait tomber dans l’escarcelle des militaires 1,5 milliards d’euros supplémentaires pour l’équipement des forces. Outre l’achat d’hélicoptères pour l’Alat, l’acquisition de quatre C-130 pour l’armée de l’Air avait été rapidement évoquée. Face à la déflation du parc de C-160 Transall, face aussi aux retards de l’A400M en matière tactique et à la faible disponibilité de la flotte actuelle de C-130 (14 avions, 27 ans de moyenne d’âge…), le tout sur fond d’opération Barkhane dans le Sahel, l’idée de muscler un peu les capacités de transport tactique françaises ne semble pas en effet incongrue.

Bien évidemment, la question du financement s’est immédiatement invitée dans les discussions. L’enveloppe financière prévue pour cet achat se limiterait pour l’instant à 330 millions d’euros (soit environ 360 millions de dollars). On est donc loin des 650 millions demandés par Lockheed Martin. D’où l’hypothèse d’un achat d’avions de deuxième main. En août dernier la DGA a donc lancé une demande d’informations pour l’acquisition de quatre C-130H d’occasion. Des avions forcément moins chers sur le court terme, mais qui n’enthousiasment guère l’armée de l’air .

 

Les quatorze C-130H et C-130H-30 sont aujourd’hui engagés dans un pesant chantier de rénovation pour les mettre aux normes OACI, ce qui obère encore plus leur disponibilité. L’idée de louer les avions, troisième hypothèse un temps évoquée, a semble-t-il disparu des écrans radar.

Selon les scénarios en cours, deux des nouveaux avions pourront être dotés d’armements air sol, bombes ou missiles. Là encore, l’heure est aux supputations, la solution du missile léger emporté en soute ou sous les ailes étant opposée à celle des bombes guidées accrochées sous la voilure. Les deux autres appareils auront une capacité de ravitaillement en vol des hélicoptères, c’est à dire des H225 Caracal de l’armée de l’Air. D’où l’offre de KC-130J par Lockheed Martin.

On le sait, l’A400M s’est révélé jusqu’à présent inadapté à cet exercice de ravitaillement sur les hélicoptères. En cause, des turbulences de sillage excessives qui ont donné quelques cheveux blancs aux pilotes expérimentateurs… La proximité de l’empennage de l’avion avec le rotor des hélicoptères est également citée au chapitre des incompatibilités actuelles. Une solution pourrait être, sans certitude, d’allonger le tuyau par lequel se fait le ravitaillement. Mais rien n’est décidé pour l’heure, alors que l’armée de l’Air tient beaucoup a faire fructifier sa capacité chèrement acquise. Il s’agit notamment d’entraîner les équipages pour acquérir et maintenir les qualifications, et cela ne peut se faire pour l’instant qu’au travers d’une coopération avec l’Aeronautica Militare Italiana ou l’US Air Force, utilisatrices l’une et l’autre de KC-130H et J.

A la fin du mois dernier, un Caracal basé à N’Djamena a d’ailleurs pour la première fois exploité cette capacité au cours d’une mission opérationnelle, en se ravitaillant sur un KC-130 de l’USAF. Mais cet échange de bons procédés ne pourra pas durer éternellement, d’autant que l’escadron Pyrénées, qui met en œuvre les Caracal, est destiné à intégrer le cercle exclusif des forces spéciales françaises. Impensable dans ces conditions que la capacité de ravitaillement en vol soit soumise au bon vouloir et à la disponibilité de partenaires étrangers.

Frédéric Lert

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

10 commentaires

  • a.moutet@free.fr

    Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
    Bonjour,

    avec tout ce qui se passe en ce moment et pour ne pas continuer a être complètement ridicule en parlant de bombardement « massifs », c’est plutôt des B52 qu’il aurait fallu acheter, non ?
    45 bombes guidées de 227 kg en un seul passage d’un seul avion, c’est déjà un peu plus performant, la base 125 d’Istres serait capable de les accueillir !

    • Lou Ravi

      Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
      La France s’est engagée un peu trop rapidement sur la voie du « tout Rafale » et s’en mort les doigts, regrettant au passage les bons vieux Jaguar. Comment résoudre le problème à court terme? L’A400M est un avion de transport et non un bombardier. La guerre reprend ses droits après 70 ans d’accalmie, les réflexes qui vont bien doivent suivre la tendance générale. Je plains les décideurs Français, élus de terrains, bien mal préparés à ce nouvel affrontement qui n’a rien à voir avec leurs quotidiennes joutes orales sur les moelleux tapis de nos palais nationaux…

  • Grisez

    Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
    Je ne sais pas ce qu’il faudrait faire pour « éduquer » le grand public aux questions aéro … Car à propos de cette commande ,j’ai dû réagir …fortement « devant les âneries sorties dans un forum . Oui ,on est vendus aux US , et puis l’A400 M , c’est nul (accident Espagne …), et même le Rafale y est passé! Plus ,bien sûr ,l’Europe ,qui nous martyriserait …
    Donc … un droit de réponse dans la grande presse ?

  • pelletier

    Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
    Mais pourquoi ne pas ravitailler avec les C160 NG ?

    • Frédéric Lert
      frederic Lert

      Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
      bonjour,
      Les hélicoptères utilisent un panier différent de celui qui est monté sur les Transall avec carène de ravitaillement en vol (15 avions ont été équipés pour servir de ravitailleur). La place centrale du dispositif de ravitaillement placerait également l’hélicoptère très près de l’empennage. Sur le C-130, le ravitaillement se fait via une nacelle sous la voilure. Le Transall est en fin de vie et ne justifie pas la qualification d’un nouveau système. Par contre, un Transall 2.0 remotorisé aurait fait un excellent avion tactique… C’est une autre histoire et on peut toujours rêver…

  • philippe guerin

    Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
    Bonjour

    sauf erreur les C 130 de l’Armée de l’air ont été achetés neufs chez Lockheed sauf deux rachetés a l’Armée de l’air du Zaire , les C 130 h 4588 et 4589

    bonne journée

    Philippe Guérin

    • Frédéric Lert
      frederic Lert

      Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
      Bonjour,
      vous avez bien évidemment raison. Les deux ex-zaïrois ont été achetés en 1996, six ans après les derniers acquis à l’état neuf auprès de Lockheed. La confusion qui existait dans l’article, due à la précipitation et à mon vieillissement accéléré, a été corrigée.
      merci
      frédéric

  • guynemer13

    Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
    Alors…j’avais pas raison…heureusement qu’il y a les ricains et les russcofs !

    • ARES

      Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
      Ah! ça c’est sûr! mon cher Guynemer 13. Mais rien de plus normal, que le vassal demande aide et assistance à son Seigneur. Reste une question qui me taraude: A-t-on choisi le bon?.

    • Phil du 66

      Les Etats-Unis approuvent la vente de quatre C-130J à la France.
      Et oui mon cher Ares, les ricains encore et toujours ! Et alors !
      Rappelons nous que s’ils n’étaient pas intervenus lors des 2 guerres mondiales, nous aurions eu une autre destinée !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.