Accueil » Défense » L’Inde se contentera-t-elle de 36 Rafale ?

L’Inde se contentera-t-elle de 36 Rafale ?

Les Rafale indiens vont rester encore quelques mois en France, le temps de former les équipages et mécaniciens indiens. © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

La livraison du premier Rafale à l’Inde le 8 octobre 2019 a été l’aboutissement d’un très long processus entamé il y a plus de dix ans avec le programme MMRCA. Cette réussite préfigure surtout le début d’un nouveau chapitre d’une coopération franco-indienne qui a toujours été très riche et qui pourrait se montrer fructueuse.

Soixante-six ans après la vente des premiers Ouragan, la vente de 36 Rafale à l’Inde a été bien plus que le simple choix d’un avion de combat moderne. Elle traduisait également la volonté pour la France et l’Inde d’entretenir et d’approfondir un véritable partenariat stratégique. Le contrat Rafale fut pourtant tout sauf simple. Les hindous croient en la réincarnation et la notion du temps qui passe n’est sans doute pas la même que dans les sociétés occidentales…

Un contrat export tant...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Cette fois-ci on évitera de donner tous les plans et codes aux Chinois, enfin Pakistanais en l’occurrence…

    Répondre
  • La guerre c’est la paix!
    L’ignorance c’est la force!
    Toute cette technologie au service de la mort d’humain…
    L’homme est un loup pour l’homme et la domination mondiale est un projet de quelques milliardaires …
    C’est comme le foot, ce sont des smicares qui applaudisses des multi-millionnaires qui courrent après un ballon…les jeux de Rômes …
    Mais pas touche au foot, c’est important de divertire la populasse, ca évite bien toute rebelion.
    Ben les avions de chasse c’est pareil, ca sert a rien, ca coute cher, ca rapporte rien, mais les industriels qui les fabriquent se gave a max…donc touche pas a mon avion de chasse….
    Ou comment détourner de l’argent publique vers des capitaux privés

    Répondre
    • « ça sert à rien » : faux, d’abord ça dissuade, et si ça ne dissuade pas assez, ça empêche l’ennemi de venir se servir chez vous comme il en aurait envie: La bataille d’Angleterre en est un bel exemple, les chasseurs Anglais de l’époque ont changé le cours de la seconde guerre mondiale pour ne prendre que cet exemple…
      « ça rapporte rien » : au contraire, ça rapporte énormément, ça apporte dèjà beaucoup de progrès technologique que l’on retrouve ensuite dans de multiples applications civiles. Les produire ça rapporte de la compétence, du savoir faire, et de l’indépendance stratégique. Ensuite, il ne faut pas être naïf, si l’inde n’avait pas trouvé ses chasseurs en France elle les aurait achetés ailleurs, USA, Russie, Chine, Italie, Suède les fournisseurs ne manque pas et se bousculent au portillon. Personnellement, je préfère qu’ils soient fabriqués en France et les dizaines de milliers de personnes qui chez Dassault ou chez les sous-traitants en vivent sont probablement du même avis. Argent public ? ça en rapporte aussi à l’Etat et énormément, de l’impôt sur les bénéfices de l’industriel et des sous-traitants, à l’impôt sur le revenu de l’ouvrier qui travaille sur la chaine, l’Etat prend sa légitime part à tous les étages: pourquoi croyez vous que les politiques de chaque pays s’investissent à ce point quant un gros contrat est en jeu ?

      Répondre
    • des industriels qui se gavent à max… mmm… pas tant que cela, la marge sur la fabrication des avions n’est pas si élevée que cela. D’ailleurs, un avion de chasse, ce sont aussi des emplois, et dans le cas présent des emplois français dans une entreprise qui prend soin de ses employés (ce qui est de plus en plus rare).

      Pour vous, un avion de chasse, ça ne sert à rien. Pour moi, à l’instar de la bombe nucléaire, cela sert à maintenir un équilibre. En fait, c’est comme si vous disiez que la serrure de la porte de votre maison ne servait à rien. Essayez de ne pas verrouiller votre porte pendant plusieurs mois, et vous verrez le résultat.
      L’armement, c’est la serrure d’un pays, et ceux qui n’en ont pas, sont obligés de faire appel à des pays tiers (ex Estonie).

      Répondre
      • par chorus2a@gmail.com

        Ceux qui veulent vraiment rentrer chez vous, ce n’est pas une serrure qui les arrêtera. Nombre de gens pourront en témoigner, à leur dépend…
        Pour ce qui est de l’arme nucléaire, l’équilibre tient à peu près, parce que peu de pays la possèdent.
        Mais je ne connais aucune chose qui ait été inventée et dont on ne se soit pas servi, et resservi. Donc, elle resservira un jour. C’est fatal. Si un pays qui la possède est en conflit, et sur le point de le perdre, perdu pour perdu, il s’en servira. Et les autres après. Le gagnant sera celui qui vit une demi heure de plus que le perdant.

        Répondre
  • En esperant que ca ne se passe pas comme les vedettes de Taiwan…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.