Accueil » LPM : les moyens aériens de la Marine nationale et de l’ALAT à la remorque

LPM : les moyens aériens de la Marine nationale et de l’ALAT à la remorque
premium

Si le renouvellement de la flotte hélicoptères de l'ALAT est déjà bien engagé, les Gazelle sont destinées à durer, tout comme les Puma. L'Hélicoptère Interarmées Léger (HIL) n'est plus attendu avant 2028 maintenant. Le remplacement des ATL2 n'est pas d'actualité, pas plus que celui du porte-avions Charles-de-Gaulle.

13.02.2018

« Cent ans », c’est écrit dessus. Attention, ne pas confondre : ce n’est pas l’âge de l’avion mais celui de l’aviation navale… © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

Si le projet de LPM permet à l’armée de Terre de faire le plein de véhicules blindés à roues (la chenille n’est plus trop en odeur de sainteté…) les chiffres restent plus mitigés pour l’ALAT, certains programmes prenant (accumulant même…) du retard. Il est vrai que l’aviation légère de l’armée de Terre est déjà engagée dans un processus ambitieux de renouvellement de ces équipements : avec les Tigre, NH90 et Cougar rénovés, un tiers de ses appareils sont dits « de nouvelle...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

  Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

5 commentaires

  • JPS

    Quand j’écris que des dauphins en Polynésie c’est une connerie, les marins qui y sont, leur chef en tête, me traite de pleureuse. Quand ils prennent des machines de l’AA pour faire le Secmar par manque d’anticipation de leur EM, idem… A un moment va peut être falloir se poser les bonnes questions… Au lieu de laisser croire que les deux « gagnants » de la lpm sont les laissés pour compte…

  • lavidurev

    Ca sent le puch !

  • G LESCALUP

    Nos grands parents avaient 3 porte avions dans une France pauvre. On n’est même pas capable d’en reconstruire 2 alors que l’actuel a dépassé la mi vie. France en perdition sans investissement depuis 30 ans et on veut être riche.

  • davidjm4711@yahoo.fr
    davidjm4711@yahoo.fr

    Et voilà comment la macronéconomie se met en place.
    Extirpations le maximum possible et le plus rapidement possible mais investissements et mises en fonction promis qu’à la fin du mandat. La patate chaude pour le prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.