Accueil » Défense » Objectif Djibouti

Objectif Djibouti

Djibouti célèbrera 90 ans de présence aéronautique militaire française en 2022. Celle-ci repose aujourd'hui, pour ce qui concerne l'Armée de l'air et de l'espace, sur quatre Mirage 2000-5, un Casa 235 et trois Puma. L'ALAT maintient quant à elle un DETALAT composé de trois Gazelle et quatre Puma sur le territoire © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

Djibouti est aujourd'hui un poste d’observation et un tremplin idéal pour les grandes puissances. Liée à Djibouti par un accord de défense, la France maintient localement une présence modeste comparée aux 5.000 militaires américains basés dans le pays. A l'occasion de l'exercice Khamsin, Aerobuzz.fr a été invité par l'Armée de l'air et de l'espace à passer quelques jours sur la base aérienne 188 Emile Massart.

Placé au carrefour de plusieurs zones de tensions, faisant face à la principale voie d’échange maritime entre Orient et Occident, Djibouti suscite l’intérêt de nombreux pays. Sur les parkings de l’aéroport international, les avions de patrouille maritime en provenance d’Europe et d’Asie côtoient les Airbus et Boeing des compagnies aériennes régionales.

De l’autre côté de la piste, les Etats Unis affichent leur puissance avec leurs V-22 et leurs Hercules. Mais ils savent être discrets quand il est question de drones et...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.