Accueil » Défense » Tournée prometteuse de la Patrouille de France aux USA

Tournée prometteuse de la Patrouille de France aux USA
premium
libre

La tournée américaine de la PAF, commencée le 25 mars dernier à New York, se termine. Le départ pour la France des avions et de toute l’équipe est prévu le 4 mai prochain. Sur la base aérienne de l’US Air Force, à Langley (Virginie), où nous avons rencontré la Patrouille de France, on évoque la participation des Thunderbirds de l’USAF au défilé du 14 Juillet 2017…

Les Alphajet de la PAF ont mis un peu de couleurs sur la base de Langley, haut lieu du F-22 (en arrière plan) aux Etats-Unis. © Frédéric Lert/Aerobuzz

Depuis New York jusqu’à la Californie, en passant par une quinzaine d’autres étapes à travers le continent nord-américain, la Patrouille de France suscite un engouement considérable auprès des Américains. Les drapeaux sur la dérive des Alphajet, les messages délivrés par les commentateurs au micro, la qualité de la présentation et le simple fait que la France ait décidé l’envoi de sa patrouille électrise un public très patriote qui n’a pas son drapeau dans sa poche…

Le colonel Peter Fesler, commandant du 1st Fighter Wing équipé de F-22, reçoit un souvenir des mains du commandant Christophe Dubois, leader 2017 de la PAF. L’officier américain vient de « paxer » avec la patrouille et tout le monde a l’air content… © Frédéric Lert/Aerobuzz

La bannière étoilée « made in PAF »

Et quand la PAF termine son programme en déroulant un ruban de fumigène aux couleurs de la bannière étoilée, avec des bandes rouges et blanches et une touche de bleue pour figurer les étoiles, les cœurs chavirent. La main sur le cœur, la foule écoute religieusement la Marseillaise jouée en fin de présentation.

Pour les maquettistes, l’Alphajet dans ses couleurs américaines sous toutes ses coutures… © Frédéric Lert/Aerobuzz

C’est un spectacle nouveau Outre-Atlantique, et finalement la confirmation que la finesse peut avantageusement remplacer la puissance. La tournée se poursuivra jusqu’au 2 mai avec une présentation à Québec, avant un départ pour la France depuis la base de Bagoteville 48 heures plus tard. L’arrivée à Salon de Provence est prévue le 6 mai.

Rencontre confraternelle avec les Thunderbirds

Vendredi dernier (21 avril 2017), la PAF était sur la base aérienne de Langley pour s’y produire devant les participants de l’exercice multinational TEI et les chefs d’état-major de l’US Air Force, de la Royal Air Force et de l’armée de l’Air.

L’équipe de la PAF avec les trois pilotes américains emmenés en place arrière au cours d’un vol de transit. La tournée américaine a été l’occasion de créer des liens très forts avec l’US Air Force. © Frédéric Lert/Aerobuzz

Le lieutenant colonel Gauthier Dewas, directeur des équipes de présentation, évoquait alors les moments forts de la tournée et notamment la rencontre avec les Thunderbirds de l’USAF : « Nous avons rencontré l’équipe de présentation de l’USAF à trois reprises, pendant les meetings de Melbourne, Nellis et Maxwell. Nous avons longuement échangé avec eux, il y avait entre les deux patrouilles une très grande proximité. Nous avons beaucoup échangé non seulement sur notre travail d’ambassadeurs, mais aussi sur nos expériences opérationnelles respectives. Ces quinze dernières années, nous avons été engagés ensemble sur de nombreux théâtres d’opération… »

Au-delà des souvenirs, des projets

La PAF rentrera en France plus riche de quelques idées. Des plus simples, comme par exemple l’accrochage d’un immense drapeau français dans son hangar de Salon, à l’image de ce que l’on trouve très souvent sur les bases US. Ou bien une plus grande ouverture vis à vis des médias et des VIP. « Pendant la tournée, nous avons fait voler des journalistes des plus grandes chaines de télévision, c’était encore le meilleur moyen de communiquer sur notre présence… » précise le Lcl Dewas.

Un A400M évolue dans le sillage de la PAF pour transporter la logistique : l’avion peut emporter simultanément une soixantaine de pasagers, leurs bagages, quatre palettes de matériel et deux moteurs de rechange sur leur chariot de transport. Un progrès considérable par rapport au C-130 ou C-160 ! © Frédéric Lert/Aerobuzz

La PAF va également ramener une belle amitié avec les Thunderbirds, qui pourrait se concrétiser, le 14 juillet prochain, par un passage de la patrouille US sur les Champs Elysées. Les Thunderbirds seront déjà en Europe pour participer au Royal International Air Tattoo Outre-Manche. Techniquement, rien ne s’opposerait à ce coup d’éclat en France. Les deux armées y sont également favorables au plus haut niveau. Mais le dernier mot reviendra au pouvoir politique et aux messages que voudra faire passer le nouveau président français à l’occasion de son premier 14 juillet…

Frédéric Lert

La Patrouille de France en route pour les USA

 

L’insigne de la tournée américaine 2017, qui reprend le motif peint sur la dérive des Alphajet. © Frédéric Lert/Aerobuzz

A propos de Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

cfc
Bannière Tbm910

Sur Facebook

cfc