Accueil » Premier vol du tiltrotor V-280 de Bell Helicopter

Premier vol du tiltrotor V-280 de Bell Helicopter

Le V-280 Valor a effectué son premier vol, le 18 décembre 2017, à Amarillo au Texas. Ce convertible est développé dans le cadre du programme JMR-TD (Joint Multi Role Technology Demonstrator) sur un cahier des charges de l’US Army (Future Vertical Lift).

19.12.2017

Le V-280 Valor est développé conjointement par Bell Helicopter et Lockheed-Martin. © Textron Aviation

S’il est retenu par l’US Army, le V-280 Valor est appelé à remplacer les Sikorsky UH-60 Black Hawk, dans le courant de la prochaine décennie. Sur le papier, cet aéronef à décollage vertical présente des performances intéressantes. Sa vitesse de déplacement atteint 280 kts (contre 150 kts pour le Black Hawk). Il peut emporter 14 hommes de troupes (et 4 membres d’équipage). Il a une autonomie de 2.100 NM.

Le V-280 Valor est doté de commandes de vol électriques et de train rentrant. © Textron Aviation

Le V-280 Valor offre une charge utile de près de 5,5 tonnes. © Textron Aviation

Le V-280 est développé conjointement par Bell Helicopter et Lockheed Martin dans le cadre de la Team Valor qui réunit également GE, Moog, IAI, TRU Simulation & Training, Astronics, Eaton, GKN Aerospace, Lord, Meggitt et Spirit AeroSystems. L’alternative proposée à l’US Army par Sikorsky Aircraft et Boeing est le SB1 Defiant extrapolé du démonstrateur X2. Aux rotors basculants du V-280, Sikorsky et Boeing opposent un hélicoptère à double rotor équipé d’une hélice propulsive. G.R.

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

19 commentaires

  • François

    Non Dominique Bresson il ne peut pas se poser avec les deux hélices à l’horizontale car elles toucheraient le sol.

    • Dominique BRESSON

      Il semblerait que, pour certains, la position de l’hélice soit celle de son axe…
      Alors, en effet, si l’arbre d’hélice est horizontal, l’hélice, elle est verticale et là, crac…
      Par contre, si l’hélice est horizontale, elle, son axe est vertical, lui, et c’est bien la position normale pour le décollage et l’atterrissage, comme le montre les photos de l’article.
      C’est la différence entre un rotor d’hélicoptère (horizontal) et une hélice d’avion (verticale)…

      • Porco Rosso

        Il peut se poser en mode avion, avec les helices rotor baraques, obliques, encore faut il avoir de la vitesse pour porter sur ses plans d ailes..
        A faible vitesse ou en stationaire, sans portance avion, meme si les transmissions sont croisees, avec 2 rotors, la panne d une boite, moteur ou transmission , Adieu je pense..
        un peut comme les chinooks.. Meme pas d autorotation possible comme avec un rotor ..
        Pour se l imaginer il n y a qu a voir les nombreux films debiles d hollywoods qui exploitent l exceptionel de ce type de crash dans des histoires futuristes de science fiction..

  • Porco Rosso

    Futures veuves, preparez vos mouchoirs..

    • Alex MOUTET

      L’espérance de vie d’un commando embarqué dans un hélicoptère de combat, n’est de toutes façons pas bien grande et généralement on y trouve surtout des célibataires ……
      cela économise les pensions a verser à la famille !

      • Porco Rosso

        Je te rassure, les pilotes d helico aussi.. Et meme dans le civil en travail aerien..
        Si ce n est pas un cable ou la rupture mecanique, c est le cancer du au stress..
        C est pour ca que je n ai plus de femme et jamais eu d enfants..
        Et que je n ai plus beaucoup d amis pilotes du debut pour boire des bieres..
        En helico, pas besoin de grand chose pour aller au tas..
        Mais avec ces « convertibles » (FBW), faut avouer quand meme qu ils font de plus en plus fort finalement pour « tenter le diable.. » Amen

  • Alex MOUTET

    La configuration doit être identique a celle du V22 Osprey avec l’énorme avantage pour ce modèle que seul le rotor bascule ce qui évite que les gaz rejetés vers le sol ne soulève poussières et gravats, cause de nombreuses pannes sur le V22.

  • G LESCALUP

    Je ne monterai pas dans un truc pareil!

  • Thierry L

    Salut
    qu’est ce qu’il se passe en cas de panne sur un moteur ? Sur un hélico bi-moteur ça « passe » mais sur un tilrotor, c est gérable ?
    Thierry

    • sirpatrick

      Alors résumons nous, le V280 est fait par Bell avec Lockheed Martin, tandis que son concurrent le Defiant est issu d’une cooperation Sikorsky-Boeing …
      Mais au fait, sikorsky appartient à ????? Lockheed Martin !
      voila qui nous promet des discussions passionnantes en interne chez LM !

      Concernant le V280, j’imagine qu’un système de renvoi de puissance a du être pensé en cas de défaillance d’un moteur….
      l’appareil me fait un peu penser au film Avatar pas vous?

      • HeliHenri

        Depuis le rachat de Sikorsky, Lockheed n’a plus qu’un rôle de sous-traitant dans le programme V280 (Avionics et Mission Equipment Package).

    • Gerald

      Comme sur beaucoup d’hélicoptères les deux rotors sont sûrement liés mécaniquement par un arbre. Donc soit les deux rotors tournent en mm temps soit aucun rotor ne tourne.

      • Moltobaleze
        Moltobaleze

        @ Gerald : analyse de panne un peu courte … êtes vous certains que l’on ne peut imaginer aucun cas de défaillance de la chine cinématique d’une seul côté à la fois ?

    • fildru

      Oui , l arbre moteur parcourt toute l envergure et les 2 turbines y sont reliées , pas folle la guêpe !

      • Mh

        Dans ce cas on se demande bien pourquoi ils ont mettre les moteurs au bout des ailes et pas bien à l’abri au dessus de la cabine… Enfin bon…

    • Philippe

      Il se passe la même chose ! 😉 . Le moteur restant passe en regime d’urgence et la transmission relie les 2 rotors ! Mais il y a des pannes « nouvelles » pour une voilure tournante : par exemple le système de tilt qui ne fonctionne plus : comment poser avec les 2 rotors horizontaux ….il n’y a pas la garde au sol……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *