Accueil » Défense » Vers un Sukhoi 57 biplace ?

Vers un Sukhoi 57 biplace ?

La Russie, elle prévoit de disposer de 76 Su-57 à l’horizon 2028 et Sukhoi compte à présent sur une version biplace de son avion pour le rendre plus attractif à l’exportation. © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

On ne compte pas encore de biplaces parmi les appareils furtifs de dernière génération. Une situation qui pourrait bientôt changer avec le Sukhoi 57.

Un avion de combat biplace ennuie tout le monde parce que c’est plus lourd, plus cher qu’un monoplace et ça emporte moins de carburant, quand ce n’est pas non plus les armements de bord qui disparaissent pour faire de la place au deuxième membre d’équipage. Les avions à commande de vol électriques étant plus simples à piloter que ceux des générations précédentes, l’exigence de disposer d’un biplace d’entrainement est moins forte que par le passé. Ce qui n’empêche pas Sukhoi...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • J’ai eu la chance de le voir par deux fois, en démonstration à Zukovski (le Salon de Moscou) – un merveilleux avion, non seulement furtif…. mais aussi d’une puissance évidente, des figures à couper le souffle…
    Ayant de la sympathie pour eux, je leur souhaite quant à moi d’en vendre beaucoup.

    Répondre
    • par Pilotaillon, peace'nd love warrior

      Delevoye vs Stormy : Ha ha !!
      Pour parler objectivement d’une seconde place, il semble qu’il manque aussi l’avis :
      D’un écolo
      D’un anti-militariste riverain d’aéroport
      D’un expert du bar de l’escadrille…
      C’est bon je sors ! :o)

      Répondre
  • par Jean Paul Delevoye

    En espérant qu’ils en exportent le moins possible.

    Répondre
  • Le contrôle de drone d’escorte est aussi un des buts probable.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.